Débat au Sénat : Fournir un cadre clair aux OGM en France

SC

Michel Barnier a appelé les sénateurs à fournir «un cadre clair à l'utilisation des OGM en France», en défendant devant eux le projet de loi sur les organismes génétiquement modifiés.

Cette loi, qui doit «permettre à la raison de prendre le pas sur la passion» selon le ministre, encadre l'utilisation des OGM sur la base des principes affichés lors du Grenelle de l'environnement : responsabilité, précaution, transparence et libre choix.

Une loi, selon lui, nécessaire pour définir les garanties de coexistence entre les cultures OGM et l'agriculture conventionnelle. Insistant sur la nécessité d'être rigoureux sur la transparence des parcelles mises en culture d'OGM (obligation de les déclarer et de les localiser), le ministre de l'Agriculture a rappelé que ce «droit des citoyens à être informés» s'accompagnait de devoirs, en particulier celui de respecter le droit d'autrui et de ne pas «utiliser une information publique à des fins de harcèlement».

«Il n'y aura aucune tolérance vis-à-vis de ceux qui voudraient s'exonérer de la loi et il faudra rappeler les sanctions encourues par qui enfreint cette règle».

Le Sénat a entamé aujourd'hui son débat sur la loi sur les OGM qui devrait se clôturer jeudi. L'Assemblée nationale se saisira du texte après les élections municipales, à partir du 1er avril.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier