Découvrir les métiers agricoles

UAR (L'Union Agricole et Rurale) 15

Découvrir les métiers agricoles
J.-M. Authié

La diversité des métiers à la portée des demandeurs d’emploi.

Adema est un dispositif innovant de découverte del’agriculture, réservé aux demandeurs d’emploi, mis en œuvre et financé par leFafsea avec la collaboration de l’État et Pôle emploi. Depuis le début del’année, deux sessions se sont déjà déroulées dans le Cantal, à Marcolès et àSaint-Flour, accueillant 15 stagiaires. La semaine dernière, c’est le CFPPA d’Aurillacqui présentait la troisième session. “Adema, c’est tout simplement unepossibilité donnée aux demandeurs d’emploi de mettre un pied dans les métiersde l’agriculture, explique Marie Lacombe, animatrice du dispositif àla FDSEA. Il y a un besoin de recrutement à court terme dans l’agriculture”.

Besoin de main d’œuvre

Ce dispositif Adema se décompose sur 22 jours : 5 jours encentre de formation basés sur la découverte des métiers, le choix du secteurd’activité, l’élaboration du parcours professionnel ; 15 jours en immersionprofessionnelle en exploitation ou en entreprise agricole ; trois jours encentre de formation pour faire le bilan et consolider son parcours. Pour lasession d’Aurillac, Pôle emploi a donc contacté une centaine de demandeurs d’emploisusceptibles d’être intéressés. Seuls quatre ont répondu présent le 20 octobre,intéressés par l’animalerie, le métier de salarié agricole ou encore ladécouverte générale des métiers. “La session démarrera le 14 novembre et durerajusqu’au 13 décembre. Il faut savoir que sur les deux premières sessions, 40 %des stagiaires ont intégré une formation, 33 % ont trouvé un emploi et 13 %vont créer leur entreprise ou l’ont déjà fait.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier