Défense de l'élevage: la Confédération paysanne devant l'Assemblée nationale

Défense de l'élevage: la Confédération paysanne devant l'Assemblée nationale
Photo Confédération paysanne

La Confédération paysanne a déposé de la paille mercredi place du Palais Bourbon pour sensibiliser les parlementaires à la cause des éleveurs, dénonçant notamment la hausse des prix des matières premières agricoles qui pèsent sur leur activité.

Quelques dizaines d'éleveurs se sont étendus sur la paille sous le slogan "tous les éleveurs veulent vivre debout, pas sur la paille". Ils étaient accompagnés d'une vache - qui a toutefois été empêchée de quitter sa remorque par les forces de l'ordre. "Le revenu des éleveurs est à un niveau catastrophique", a déclaré le secrétaire national du syndicat en charge de l'élevage Gérard Durand devant la presse. "Cela cache des disparités qui sont de plus en plus importantes", a-t-il ajouté. La flambée des prix des céréales entraîne par ailleurs un renchérissement de l'aliment du bétail et donc des coûts de production.

Dans ce contexte, la Confédération demande que "le producteur soit le premier rémunéré" de la filière, et non les intermédiaires, réclamant en outre une "réorientation massive des aides européennes vers l'élevage".  "On demande en plus qu'une commission parlementaire se mette en place sur l'avenir de l'élevage en France", a poursuivi le porte-parole de l'organisation syndicale Philippe Collin.

L'action de la Confédération intervient à quelques jours des élections syndicales et simultanément à la journée de mobilisation de la FNSEA contre les contraintes environnementales sur les nitrates. Elle fait également suite aux deux manifestations organisées à Nantes puis à Tulle par la Confédération paysanne au début du mois de janvier pour défendre l'élevage.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires