Des Aveyronnais au congrès de la FNB : Des perspectives positives à long terme»

Eva DZ

Des Aveyronnais au congrès de la FNB : Des perspectives positives à long terme»

Une délégation d'éleveurs aveyronnais a participé au dernier congrès de la FNB à Cherbourg (Manche), dont Patrick Mouysset (photo), éleveur de veaux d'Aveyron et du Ségala à Sauveterre, membre de la section bovin-viande FDSEA et président de l'IRVA. Il nous donne son point de vue.

- Que retenez-vous de ce congrès ?

«Nous avons bien sûr senti la tension concernant le bilan de santé de la PAC qui fut la toile de fond de tout ce congrès. Le Ministre de l'Agriculture a bien entendu la proposition de la FNB de destiner une partie de la PMTVA (25%) au soutien des surfaces fourragères. L'idée est de déclencher l'utilisation de l'article 63 pour réaffecter les aides encore couplées aux céréales (25%) en faveur d'un rééquilibrage de l'herbe. La FNB reste d'un autre côté déterminée sur le couplage nécessaire pour le soutien des naisseurs (les 75% restants de la PMTVA). Cette mesure favorise en effet le maintien de l'élevage dans nos zones défavorisées. Cependant, en tant qu'éleveur du Ségala, je me sens un peu pénalisé. Nous sommes en effet sur de petites surfaces et la PMTVA compte beaucoup dans nos élevages. Cela reste un point d'interrogation pour l'avenir.

- Qu'en est-il de la production de veau sous la mère ?

Nous avons été entendus sur ce dossier au niveau national. La volonté de soutenir cette production spécifique suscite l'unité nationale. C'est un bon point pour remotiver les éleveurs engagés. La FNB et la FNSEA ont clairement affiché une demande de soutien envers cette production engagée sur des territoires difficiles. La proposition est inscrite dans le bilan de santé. Nous espérons pouvoir bénéficier de la réorientation des aides dans le cadre de l'article 68.

- Quels ont été les autres sujets de discussion ?

Nous avons bien sûr évoqué la baisse de revenu des éleveurs bovins viande (-57% depuis 2006) et l'augmentation des charges (+26% depuis 2006) face à une consommation en diminution de 4%.
Nous avons aussi parlé de FCO avec des demandes renouvelées de doses mais aussi la possibilité pour les éleveurs de vacciner eux-mêmes. Les débats ont aussi porté sur le poids et le classement des carcasses. Une discussion est en cours au niveau national avec les industriels pour demander plus d'équité et le renforcement du fonctionnement Normabev. L'observatoire des marges, les négociations à l'OMC où la FNB a maintenu sa position sur les droits de douane, ont également alimenté nos discussions».

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier