Des centaines de personnes aux obsèques de l'ancien président de la FNSEA

Des centaines de personnes aux obsèques de l'ancien président de la FNSEA

Des centaines de personnes ont assisté samedi après-midi à Vignoc, près de Rennes, aux obsèques de Jean-Michel Lemétayer, ancien président de la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FNSEA), décédé mercredi soir d'une crise cardiaque à l'âge de 62 ans.

Plusieurs personnalités, parmi lesquelles les ministres de l'Agriculture et de la Défense, Stéphane Le Foll et Jean-Yves Le Drian, ainsi que le président du MoDem, François Bayrou, avaient pris place dans l'assistance.

Luc Guyau et Xavier Beulin, respectivement prédécesseur et  successeur de Jean-Michel Lemétayer à la tête du puissant syndicat agricole, étaient également présents.

Une cérémonie civile, ponctuée de plusieurs prises de parole, s'est d'abord déroulée en plein air sur la place principale du village, au flanc de l'église, avant une cérémonie religieuse, retransmise en plein air sur écran géant pour les nombreuses personnes qui n'avaient pu trouver place à l'intérieur de l'édifice.

Lors de l'hommage civil, M. Le Foll, venu à Vignoc avec Guillaume Garot, ministre délégué à l'agroalimentaire, a d'abord lu un message du président de la République François Hollande. "Il était tenace et généreux. Bien des gouvernements ont pu l'éprouver, parfois à leurs dépens. Mais il n'avait qu'un engagement: celui de l'agriculture française", a dit le chef de l'Etat dans ce message à la mémoire de l'ancien président de la FNSEA.

"Il était devenu ces dernières années, à la tête de la Sopexa ( agence de promotion des entreprises de l'industrie alimentaire française à l'étranger), un promoteur du modèle alimentaire français dans le monde entier.

Il m'avait accompagné dans plusieurs de mes déplacements et j'avais pu apprécier ses qualités de diplomate", a poursuivi le chef de l'Etat, concluant que le disparu "était surtout un humaniste, il croyait en des valeurs essentielles: le travail, la solidarité, l'action collective".

"Engagement passionnel"

Jean-Michel Lemétayer était "un de ces hommes dont l'engagement pour la cause des autres était passionnel", a affirmé pour sa part le ministre de l'Agriculture.

Rappelant que le défunt ne supportait "ni l'injustice ni la tromperie", Xavier Beulin a souligné que celui-ci ne voulait "ni le repli sur soi ni le libéralisme sans règles". "Tu as voulu des paysans acteurs de leur développement " avec la volontré permanente d'"aller droit au but" en toutes choses, a-t-il dit. "Nous sommes fiers, nous sommes grandis de t'avoir croisé et ce fut un honneur pour moi de t'avoir succédé", a encore déclaré l'actuel président de la FNSEA, visiblement ému, qui avait travaillé pendant six ans aux côtés de Jean-Michel Lemétayer avant de prendre sa suite en 2010.

Jean-Paul Delevoye, président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), a salué en son vice-président, Jean-Michel Lemétayer, un "conciliateur" et un homme engagé pour qui l'Europe était considérée "comme un idéal et non comme une punition".

La cérémonie s'est tenue dans le village natal de l'ancien président de la FNSEA où il vivait toujours, après avoir repris l'exploitation familiale avec sa soeur et son beau-frère, à une vingtaine de kilomètres au nord de Rennes.

Jean-Michel Lemétayer a présidé pendant près de dix ans la FNSEA de 2001 à 2010. Parmi ses nombreuses fonctions, outre la présidence de la Sopexa, il avait pris récemment, à la demande de Xavier Beulin, la tête de la Solal, une association de soutien aux organisations caritatives, créée par la FNSEA après le désengagement de Bruxelles en matière d'aide alimentaire aux plus démunis.

Il était aussi l'un des cofondateurs et président depuis près de 20 ans du SPACE, le salon international de l'élevage de Rennes, dont la prochaine édition se tiendra du 10 au 13 septembre. 

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier