Des concessionnaires John Deere victimes de vols de tracteurs dans le Sud-Ouest

Raphaël Lecocq

Des concessionnaires John Deere victimes de vols de tracteurs dans le Sud-Ouest
New Holland

En quelques mois, plusieurs concessionnaires John Deere du Sud-Ouest ont subi des vols de tracteurs par des bandes très organisées. Des systèmes anti-vol sont en cours de développement.

Cadauma MA à Calmont (12) en novembre 2012, Espace Agri à Réalmont (81) en décembre, les établissements Tonon à Virazeil (47) en janvier 2013, les Etablissements Cat à Condom (32) il y a quelques jours. Ces entreprises ont deux points communs : elles sont toutes concessionnaires John Deere et elles ont subi chacune le vol de plusieurs tracteurs neufs stockés sur leur parc de matériel. Le préjudice total s’élève à plus d’un million d’euros. Dans tous les cas, le mode opératoire est similaire. Les malfaiteurs interviennent de nuit avec des porte-chars, chargent les tracteurs convoités, les recouvrent d’une bâche avant de rouler incognito. Direction probable : l’Europe de l’Est. En juillet dernier, à l’issue d’un enquête de plus d’un an, les gendarmes de la section de recherches de Versailles (78) avaient arrêté quatre ressortissants roumains après le vol de trois tracteurs Deutz-Fahr réalisé chez un concessionnaire du Rheu (35). Depuis quelques années, les de vols de tracteurs sont en augmentation. En 2009, le fichier des véhicules volés de la Gendarmerie nationale mentionnait 229 vols de tracteurs sur l’ensemble du territoire, succédant aux 213 vols enregistrés en 2008. Ces deux années marquaient une amplification soudaine du phénomène, une centaine de vols annuels étant déclarée entre 2005 et 2007.

Dispositifs anti-vol

Avec les engins de travaux publics, les tracteurs agricoles constituent une cible de valeur et une proie relativement facile. Ils sont le plus souvent situés dans des zones isolées et peuvent être déplacés au moyen d’une clé universelle. Constructeurs et équipementiers travaillent à la mise au point de dispositifs antivol. Ceux-ci peuvent se ranger dans deux catégories, à commencer par les systèmes à clé ou à boîtier codés. Ils ont pour effet de neutraliser le démarrage du tracteur et peuvent être installés sur des tracteurs en parc, moyennant quelques centaines d’euros. Les plus sophistiqués mettent en œuvre une clé électronique intelligente dotée d’une puce Rfid, qui ne  donne accès aux matériels qu’aux seuls chauffeurs pré-identifiés. L’autre technique consiste à recourir à des systèmes de géolocalisation, que le propriétaire du tracteur peut activer, via son fournisseur, dès lors qu’il constate le vol de son engin. Le système permet de repérer le véhicule, voire de le l’immobiliser à distance.

Publié par Raphaël Lecocq

Sur le même sujet

Commentaires 4

lin76

et j aimerais bien savoir qui enlevé TOUTES les clés, de chaque matériel chaque soir ???

ruche199

Damien 36 tu peut enlever les clefs ;les tracteurs ont les memes serrures......a marque identique bien sur.

oula

je pense que certains ont peur de prendre un coup de fusil

damien36

Et dans les cours de ferme, qui enlève la clée du contact le soir?? Là aussi, c'est facile de le voler!!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires