Des mesures pour aider les centres équestres à "absorber" la hausse de la TVA

Des mesures pour aider  les centres équestres à "absorber" la hausse de la TVA
Ils étaient 4.000 à manifester à Paris (Photo A-S Lesage)

Le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, annonce des aménagements pour aider les centres équestres à passer le cap de la hausse de la TVA sur leur activité en janvier 2014. L’inquiétude reste vive chez les professionnels.

Les cavaliers et centres équestres qui ont manifesté dans toute la France ce week-end contre la hausse de la TVA semblent, en partie, avoir été entendus.  "Nous sommes attentifs à cette filière équestre et nous ne souhaitons pas que ce sport devienne ou redevienne un sport de nantis", a expliqué le ministre à l'Assemblée nationale, répondant à une question du député UMP des Vosges, Michel Heinrich.

La TVA sur l'équitation va passer de 7% à 20% en janvier, pour répondre aux injonctions de Bruxelles, rappelle Pierre Moscovici, insistant sur le fait que la France serait "irrémédiablement" condamnée devant la Cour de justice européenne si elle ne se conformait pas.

Pour aider la filière à absorber cette hausse, le gouvernement  propose que "les contrats conclus avant 31 décembre 2013 (continuent) à bénéficier du taux réduit jusqu'à leur terme". De plus "une aide aux centres équestres" va être mise en place via un "fonds cheval" piloté par les représentants de la filière, a ajouté Pierre Moscovici sans préciser toutefois de combien il sera doté.

Ces deux mesures vont permettre, selon le ministre, d'absorber deux tiers des coûts liés à la hausse de la TVA. Le dernier tiers devant être absorbé sur la marge ou répercuté au consommateur, a ajouté le ministre qui estime ce surcoût à 60 centimes de l'heure. Enfin, "la France défendra la possibilité d'appliquer un taux réduit aux activités équestres dans le cadre de la révision de la directive TVA" à Bruxelles, a poursuivi le ministre.

Depuis l'annonce de la hausse de cette taxe dans l'équitation en octobre, des manifestations spontanées se sont multipliées un peu partout en France.

Vidéo de la manifestation parisienne le 11 novembre :

 

Sur le même sujet

Commentaires 3

pommier

salut grigri et amemone302, j'ignore quel sont vos loisirs préférés, mais imaginer les avec une hausse de 13%...!!! vous l'ignorer peut être, mais l'équitation est une vrai thérapie, on a beaucoup démocratisé cette activité, mais comme il y a du "vivant", on ne peut pas baisser indéfiniment les prix, la hausse de TVA va faire purement et simplement fermer les petits centres, comme le mien...et je fais quoi après?? j'envoi les chevaux à la boucherie ???

grigri

je dis ca je dis rien mais la tva 5,5% c'est pour les produits alimentaires non?a moins qu'il veulent rester a 5,5 parce qu'il y a du cheval dans les raviolis!

ANEMONE302

S'il suffit de descendre dans la rue et de crier bien fort pour demander des sous ,je me demande ou ce grand laisser aller va s'arreter!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier