Deux-Sèvres : 9.000 canards abattus en raison d'un foyer de grippe H5

Quelque 9.000 canards ont été abattus dans une exploitation des Deux-Sèvres en raison d'un foyer de grippe aviaire H5 faiblement pathogène et non transmissible à l'homme

Un foyer d'influenza aviaire H5 faiblement pathogène a été confirmé dans un élevage de canards le 13 novembre dernier. Conformément aux mesures réglementaires, les canards ont été abattus dans l'exploitation, avec destruction des carcasses suivie d'un nettoyage et d'une désinfection des locaux et des matériels.

Pour Catherine Nicollet, des services vétérinaires des Deux-Sèvres, «il n'y a pas de quoi s'alarmer». En effet, l'enquête épidémiologique a montré que le virus n'a pas circulé à partir de cet élevage. Cependant, la réglementation prévoit des mesures visant à éviter toute diffusion du virus à partir de l'élevage atteint, avec notamment la mise en place d'une zone de surveillance renforcée d'un kilomètre autour de l'élevage.

Étant donné l'absence d'exploitations de volailles dans cette zone, les seules mesures préconisées sont l'interdiction de lâchers de gibier et de rassemblements d'oiseaux.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier