Développement agricole : La Banque Africaine subventionne les fertilisants

SC

La Banque africaine de développement (BAD) lance un fonds pour subventionner les fertilisants afin d'augmenter la production agricole en Afrique.

Ce mécanisme africain de subvention des fertilisants disposerait déjà de 15 millions de dollars. 10 millions auraient été donnés par le Nigeria et cinq proviennent des bénéfices nets de l'institution.

Selon la BAD, entre janvier et avril 2008, le cours de la tonne de fertilisant est passé en moyenne de 250 à 1.300 USD. Dans le même temps, le prix du riz est passé de 373 à 760 dollars la tonne et le maïs de 171 à 220 dollars la tonne.

« L'Afrique, notamment à cause du changement climatique, connait depuis des années une baisse de production agricole, ce qui nuit notamment à sa balance des paiements. Aujourd'hui, l'Afrique consomme 50 millions de tonnes de riz par an dont la moitié est importée du Vietnam et de Thaïlande », explique Donald Kaberuka, président de la BAD.

Environ 135 millions d'Africains seront affectés par la crise provoquée par la flambée des prix des produits alimentaires, avait prévenu M. Kaberuka au début du mois, annonçant notamment un budget d'un milliard de dollars pour lutter contre la hausse des cours agricoles.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires