Direction Paris : ils sont partis

T.Guillemot

Direction Paris : ils sont partis
- © TG

Bretons et Normands se sont rejoints hier soir à Gouvets (50). Direction Paris après une prochaine halte à Mantes-la-Jolie (78).

Mardi 2 septembre, 23 heures sur l'aire de l'A84 à Gouvets (50), une douzaine de tracteurs de la Manche attend ses homologues finistériens partis très tôt le matin. Devant la presse, Sébastien Amand (président de la FDSEA 50), répète le mot d'ordre de la manifestation parisienne : "l'allègement des charges et de tout ce qui est normatif et règlementation franco-française. Nous allons sensibiliser les parlementaires, députés et sénateurs, au travail à réaliser dans les prochains mois pour redonner de la compétitivité à notre agriculture".
Paris bis repetita
L'organisation est parfaitement huilée, expérience oblige. En décembre dernier en effet, le syndicalisme jeune et aîné manchois avait déjà roulé en tracteurs sur Paris "mais pour une opération de promotion et de communication sur la qualité des produits agroalimentaires normands. Là, nous sommes dans le revendicatif", insiste Sébastien Amand.
La jonction avec les Bretons effective, le convoi emprunte l'autoroute sous escorte policière. Prochain arrêt, Mantes-la-Jolie (78), pour retrouver les Hauts-Normands ainsi que les bus affrétés de la Manche, du Calvados et de l'Orne. Puis ce sera le périphérique parisien. "On attend 300 tracteurs de ce côté alors forcément on va perturber la circulation mais notre volonté n'est pas de prendre en otage les Franciliens", précise Jean-Michel Hamel, secrétaire général de la FDSEA 50.

Source l'Agriculteur Normand

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier