Dirigeant : Auguste Grit nous a quittés

Rédaction Vendée agricole

Ancien président des JA et de la Fdsea jusqu’en 1984 et qualifié de « tribun de l’unité paysanne », Auguste Grit nous a quittés.

Auguste Grit est décédé mercredi 6 juin à l’age de 84 ans. Ce nom ne dit peut-être plu rien aux agriculteurs de moins de 40 ans mais il faut qu’ils sachent que cet homme a été une grande figure de l’agriculture vendéenne et française du siècle dernier. Auguste Grit, donc a participé et souvent conduit les débats de l’agriculture des trente glorieuses. Producteur de lait avec son épouse à Saint-André d’Ornay- ancienne commune associée à La Roche-sur-Yon, président départemental de la Jeunesse agricole chrétienne dans les années cinquante, puis fondateur des CDJA et du CNJA dans les années soixante, ses collègues agriculteurs lui ont ensuite tout naturellement confié tous les mandats de la Fdsea jusqu’à celui de secrétaire général de la Fnsea... Et Jusqu’à ce qu’un accident vasculaire cérébral ne le frappe en février 1984, à la veille d’un congrès de la Fdsea et à la veille aussi de confier les clés de la maison à un certain Luc Guyau. Accident duquel il s’était lentement et courageusement remis.

Auguste Grit, tous ceux qui l’ont cotoyé en témoignent encore, était d’une gentillesse et d’une disponibilité extraordinaire. « C’était un bon vivant et il avait toujours le temps de vous écouter ». Ses combats les plus marquants sont liés aux préoccupations de l’époque avec l’accès au foncier et le contrôle des structures et ce n’est pas pour rien qu’il avait été qualifié de « tribun de l’unité paysanne ».

Père de trois enfants, et habitant toujours dans un quartier de Saint-André-d’Ornay, ces dernières années il avait accompagné son épouse dans la maladie en faisant preuve là encore d’une grande humanité.  

La Vendée agricole qui avait sollicité sens de l’analyse et son éclairage quasiment chaque semaine pendant 20 ans, reviendra la semaine prochaine sur cet homme hors du commun avec les témoignages de quelques uns de ceux qui l’on connu de près et qui ont marché dans son sillon.

Sa sépulture a eu lieu le samedi 9 juin.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier