Discours du Président Sarkozy : CR : «Traduire en actes politiques clairs les orientations annoncées»

SC

La Coordination Rurale se félicite de l'état d'esprit du discours du président Sarkozy en faveur de l'agriculture et prend acte du plan d'aide annoncé, sous réserve de découvrir ses modalités précises.

«Il est indispensable que sa mise en oeuvre ne laisse aucun agriculteur en difficulté au bord du chemin, notamment lorsqu'il s'agira d'obtenir des banques qu'elles consentent aux plus fragiles les prêts annoncés» estime la CR dans un communiqué.

Pour que ce plan ne rejoigne pas «la cohorte de ceux dénoncés précisément par le Président», elle estime qu'il faut désormais «traduire en actes politiques clairs les orientations annoncées au fil de son intervention».

La CR dit apprécier entendre le Président réaffirmer que les agriculteurs doivent vivre de prix rémunérateurs et du fruit de leur travail. Cependant, les moyens évoqués pour atteindre cet objectif ne lui semblent pas tous convaincants : «la contractualisation ou les systèmes d'assurances variés ne sauraient permettre à eux seuls au marché de procurer ces prix rémunérateurs».

La CR est également satisfaite de la volonté affichée de revoir le fonctionnement des interprofessions agricoles pour accroître leur légitimité. Dans son discours, Nicolas Sarkozy a prôné un regroupement des producteurs afin qu'ils puissent davantage peser face aux circuits de commercialisation. «La moitié des exploitations françaises de fruits et légumes adhère à une organisation de producteurs. Pour cette moitié-là, nous avons en France 285 organisations de producteurs, le tout pour 5 enseignes de distribution, est-ce raisonnable?», s'est interrogé Nicolas Sarkozy.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires