Distribution : Face à la concurrence, les coopératives agricoles doivent s'allier

B.BOUCHOT

Les quelques 3.000 coopératives agricoles françaises doivent se regrouper pour pouvoir négocier avec la grande distribution et rivaliser avec les grands groupes privés, selon une étude du cabinet Xerfi.

Avec plus de 80 milliards d'euros de chiffre d'affaires (2008), ces coopératives représentant environ 40% de l'agroalimentaire français et sont donc potentiellement en mesure de se défendre.
« Cela bouge déjà beaucoup », relève Philippe Mangin, président de Coop de France, organisme qui rassemble toutes les coopératives. Depuis une dizaine d'années, les regroupements se sont multipliés.
Selon l'étude Xerfi, les coopératives doivent répondre à plusieurs défis. A l'international, elles font face à des poids lourds, en particulier dans la viande et le lait. En France, elles doivent affronter une grande distribution, fortement concentrée.
Face à la distribution, « il faut être musclé sinon nous devenons un peu des sous-traitants des grands distributeurs » en fabriquant pour eux les produits premiers prix ou les marques de distributeurs (MDD), ajoute M. Mangin. Selon lui, le marketing investit de plus en plus le secteur: avec l'effritement de la politique agricole commune (PAC) qui permettait « d'évoluer dans un contexte assez protégé », c'est désormais « le marché qui commande les débouchés ».

Source d'après l'AFP

Publié par B.BOUCHOT

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier