Distribution : Les blocages des producteurs de lait continuent dans toute la France

B.BOUCHOT

Des producteurs de lait et agriculteurs poursuivaient lundi 8 juin des blocages de plateformes d'approvisionnement de la grande distribution pour protester contre la baisse des prix, tandis que d'autres exprimaient leur colère devant des préfectures.

Dans l'ouest...

A Saint-Lô, environ 600 producteurs de lait, selon la police, 1.500 selon la FNSEA ont manifesté devant la préfecture avant d'être délogés par les forces de l'ordre au moyen de grenades lacrymogènes.

Depuis dimanche 7 juin, plusieurs plateformes d'approvisionnement de la grande distribution sont également bloquées par des producteurs de lait, souvent accompagnés d'autres agriculteurs, qui réclament notamment une réforme de la loi de modernisation de l'économie (LME) adoptée l'année dernière.

Ainsi à la périphérie de Brest (Finistère), la Scarmor, plateforme d'approvisionnement Leclerc au Relecq-Kerhuon, était toujours bloquée lundi 8 juin au soir par des agriculteurs toutes productions confondues.

A Champagné (Sarthe), les accès de la Socamaine, centre d'approvisionnement des magasins Leclerc, étaient également bloqués à l'aide notamment de déchets agricoles divers. Un référé déposé par la Socamaine doit être examiné ce mardi 9 juin, a-t-on indiqué à la FDSEA.

En Ille-et-Vilaine, trois blocages étaient en cours, à Gaël (plateforme Easydis desservant notamment le groupe Casino), Bain-de-Bretagne (plateforme Carrefour) et au Grand-Fougeray (Intermarché), sans pour autant empêcher l'accès des sites aux salariés.

Dans les Côtes d'Armor, une base Intermarché à Rostrenen et une base Lidl près de Guingamp étaient aussi paralysées lundi 8 juin au soir, tandis que dans le Morbihan une plateforme Intermarché est bloquée à Saint-Gérand.

En Loire-Atlantique, l'accès à la centrale d'achat Lidl, à Sautron, est bloqué depuis dimanche 7 juin au soir.

En Auvergne...

Par ailleurs, dans le Cantal, une centaine de salariés de la fromagerie 3A de Saint-Mamet-la-Salvetat, l'un des plus gros fabricants du département, a bloqué la RN122 entre Aurillac et Figeac (Lot) pour protester contre le blocage de leur usine par les producteurs de lait depuis samedi 6 juin, ont indiqué les gendarmes.

Enfin, une cinquantaine de producteurs de lait de la Confédération paysanne ont bloqué lundi 8 juin matin l'accès à la préfecture et au conseil général de la Loire à Saint-Etienne, avant d'être évacués par des CRS, sans heurts.

Source d'après l'AFP

Publié par B.BOUCHOT

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier