Dublin : Feu vert pour les abattages de porcs

SC

L'Irlande autorise à nouveau les abattages de porcs, cinq jours après l'arrêt des opérations suite à la découverte de dioxine dans la viande de plusieurs élevages du pays.

La reprise des abattages a été rendue possible grâce à un accord obtenu entre les représentants des abattoirs et le ministère de l'Agriculture. L'accord prévoit la mise en place d'un fonds de 180 millions d'euros pour compenser les pertes subies par la profession. Des négociations se poursuivent avec l'Union européenne pour que Bruxelles contribue au financement d'une partie de ce fonds.

Une reprise des abattages est prévue vendredi après-midi au plus tard et les plus petits abattoirs devraient reprendre leurs activités dès ce jeudi. Ce retour progressif à la normale intervient après un avis donné par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) qui estime que même une importante consommation quotidienne de porc hautement contaminé à la dioxine n'aurait « pas nécessairement des effets nocifs » sur la santé.

Cette alerte à la dioxine a durement touché la filière porcine irlandaise qui emploie 6.000 personnes, pour un chiffre d'affaires de plus d'un milliard d'euros, dont plus du tiers est exporté. De nombreux pays ont renvoyé à leurs frontières les produits qui s'entassent depuis des jours dans des unités de traitement. Environ 2.000 employés du secteur ont été mis au chômage technique.

La contamination à la dioxine aurait été provoquée par une huile non conforme, utilisée pour faire fonctionner des machines de séchage des produits de boulangerie recyclés et intégrés à la nourriture pour porc.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier