Économies et production d’énergies : De réelles opportunités

Rédaction Vendée agricole

Réduire les factures des bâtiments d’élevage et en produire avec le bois, le photovoltaïque et désormais la méthanisation. Tour d’horizon des chantiers vendéens avec David Du Clary, conseiller énergies de la chambre d’agriculture.

Vous intervenez en prestation de service pour la réalisation de diagnostic énergie. Comment se situe la demande des agriculteurs ?

Le service a connu un pic sur l’ensemble des activités du service énergie fin d’année 2011 et début 2012. C’est le fruit de notre campagne de communication et d’un contexte où les éleveurs cherchent à diminuer le coût de l’énergie en hausse. En aviculture, sur les bâtiments anciens, nous pouvons faire économiser 30 à 40 % d’économie de gaz.

En cinq mois, nous avons réalisé 40 diagnostics, soit un peu plus que pour toute l’année 2011. Le plan de performance énergétique proposé à partir de 2009 a aussi « boosté » la demande. Depuis le lancement de cette prestation en 2006, nous totalisons 140 de ces diagnostics dont 40 % en élevage laitier et autant en volaille. Le reste provient des élevages porcs et des céréaliers. 

Avec la diminution du coût de rachat de l’électricité, recensez-vous encore des projets photovoltaïques ?

Nous enregistrons encore une demande, mais avec la baisse de 60 % des tarifs de rachat, il devient plus difficile de monter des projets rentables. Par rapport à 2009, année phare pour le photovoltaïque, où nous étions deux salariés à intervenir, l’année 2011 ne représente que 30 % de cet exercice. Malgré tout, la baisse du coût des installations et des panneaux (- 80 %)  compense encore la baisse du tarif de rachat par rapport à 2009. Ce qui donne une rentabilité autour de 3-4 %. Aujourd’hui pour une installation de 100 kWh, l’agriculteur investit autour de 200 000 € au lieu de 700 000 € en 2008. Les 14 projets que nous accompagnons portent sur des bâtiments neufs et en majorité des bâtiments de stockage (10 sur 14).

La Vendée dispose-t-elle d’une ressource bois valorisable en énergie ?

Nous disposons d’un bon gisement.  La ressource en bois sur pied, qui provient essentiellement du bocage, est évaluée à 35 000 tonnes, contre 3000 tonnes issues de la forêt. Celle issue de bois de rebus issus de palettes et d’emballage, se chiffre à 60 000 tonnes. Au total, nous avons recensé 100 000 tonnes qui pourraient être valorisées annuellement. Cette ressource équivalente à 400 000 méga watts permettrait de chauffer 40 000 logements. La transformation de ce bois sur pied  représente un coût non négligeable. Nous avons évalué le coût de production d’une plaquette bocagère entre 60 à 80  €/tonne sèche rendue chaudière. Le bois de rebus valorisable en chaudière peut se trouver à 30 €/tonne.

Où en êtes vous des projets de méthanisation ?

Notre service accompagne les agriculteurs qui s’interrogent sur la fiabilité d’une unité de méthanisation. Nous sommes dans l’émergence de projets. Nous avons 13 dossiers bien avancés dont 1 impliquant 7 agriculteurs de la commune de Sainte-Hermine et un industriel  qui pourrait déboucher en fin d’année.

Ce type de projet demande au minimum trois ans avant de se concrétiser. Sur certains, nous y travaillons depuis 6 ans. Les procédures administratives s’avèrent longues et compliquées. Les investissements montent jusqu’à 2 millions d’euros. Et la rentabilité se situe à 4-5 %. Ce sont des risques financiers non négligeables et les critères d’éligibilité des financements publics sont restrictifs.

Comment évolue le projet de la ferme des Etablières ?

Nous sommes dans la phase de formalisation de l’avant projet sommaire avec l’analyse du dimensionnement et de la faisabilité du projet avec le bureau d’étude. Il sera formalisé en septembre prochain. La chambre d’agriculture recense à ce jour le gisement agricole pour atteindre les volumes nécessaires pour cette unité qui devrait se situer autour d’une production équivalente à 350 kWh en puissance électrique. Le gisement des collectivités est quant à lui bien cerné.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires