Economiser l’électricité, le fioul, l’eau et du temps de travail

CA 63 BOISSIER /VIDAL

Situation en 2008 de la ferme de P. Legoy SAU : 71.52 Ha, répartis en 35 ilots Carte PAC 2009 100% prairie dont 20 ha de prairie temporaire Elevage mixte 26 VL et 30 VA Consommation gasoil : 7 669 L/an  soit 107 L/ha

Des agriculteurs, avec l’appui des techniciens du service Bâtiment de la Chambre d'agriculture /Ede, recevront en septembre prochain, ceux et celles qui veulent en savoir davantage sur les actions à mener, pour économiser de l’énergie et mieux gérer son temps de travail. (voir programme en encadré)La première visite se tiendra lundi 15 septembre2014 chez Philippe Legoy – Chabatteix à Sauvagnat-près-Herment.

Programme :Économiser l’énergie sur sa ferme

Economiser l’électricité, le fioul, l’eau et du temps de travail

Venez discuter avec des agriculteurs et des techniciens.

Visite dès 13 h 30

Restructuration du parcellaire

-Pour économiser du fioul, de l’eau pour l’abreuvement et du temps de travail.

Lundi 15 septembre2014 chez Philippe Legoy – Chabatteix à Sauvagnat-près-Herment.

 

Abreuvoirs gravitaires dans les pâtures

-Pour faire des économies d’eau, de fioul et de temps de travail.

Mardi 16 septembre 2014

Gaec du Logis Neuf –Christelle et Denis Rigoulet– Logis Bas 63490 Condat les Montboissier.

 

Récupérateur de chaleur sur tank à lait

-Pour faire des économies d’électricité.

Jeudi 18 septembre2014

Gaec de Craimps Bas, Hervé et Philippe Bouchiche

Craimps Bas 63270 Salledes

Restructuration du parcellaire

Réaliser des économies de fioul, d’eau et de temps grâce à la restructuration du parcellaire.

Philippe Legoy a participé à la commission communale Aménagement Foncier Agricole sur sa commune, qui a permis de regrouper les parcelles agricoles à proximité des sièges d’exploitation « Mes parcelles étaient réparties en 31 ilots tandis qu’aujourd’hui j’ai la même surface en 15 ilots. Les chemins sont en meilleur état. J’en ai aussi profité pour aménager le réseau d’eau à la pâture et la clôture électrique ».

Etapes clés, délais

Il aura fallu trois ans de préparation, mais le bénéfice est là. En effet après plusieurs réunions entre propriétaires et paysans, Philippe a fait le point des aménagements dans ses parcelles, pour être prêt à intervenir pendant la phase de travaux. Il a ainsi repensé les haies de protection, les arbres à conserver ou à replanter, l’entrée de parcelles, un parc de contention, les fossés…

Pendant les travaux, il a aménagé une canalisation d’eau, une clôture électrique, capté une source pour abreuvement dans la pâture.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

AIGLE201

Bravo pour le regroupement parcellaire, tout le monde est gagnant mais il a fallut sans doute passer au dessous des blocages générationnels du genre " cette parcelle on l'exploite depuis 3 générations ".
Un exemple à suivre, encore bravo.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier