Élevage: Stéphane Le Foll souhaite la levée des sanctions avec la Russie

SC avec AFP

Élevage: Stéphane Le Foll souhaite la levée des sanctions avec la Russie
Le ministre de l'Agriculture a évalué les pertes liées à cet embargo à 44 millions d'euros pour la filière porcine française

Le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, s'est déclaré favorable dimanche à la levée des "sanctions sur la Russie qui touchent en priorité la filière porcine".

"Bien sûr, je souhaite une levée des sanctions, le président de la République le souhaite également, je suis allé en Russie pour négocier avec les Russes à ce sujet", a déclaré M. Le Foll à l'occasion du Grand Rendez-Vous Europe 1-iTÉLÉ-Le Monde. Cette position est partagée par l'ensemble du gouvernement, selon le ministre. "Emmanuel Macron, qui est allé en Russie il n'y a pas longtemps, souhaite que les sanctions soient levées d'ici l'été, je suis d'accord", a-t-il ajouté.

"Ces sanctions sont liées à une crise diplomatique, en partie également à une décision de la Russie sur un embargo sanitaire. Nous avons tout fait, je me suis déplacé en Russie à ce sujet, pour obtenir une levée des sanctions", a assuré le porte-parole du gouvernement.

Mais Stéphane Le Foll a rappelé que "ce n'est ni le ministre de l'Agriculture ni même la France qui négocie avec la Russie", mais l'Union européenne.

Moscou a interdit en février 2014 l'importation de porc européen sur son territoire, officiellement en raison de quelques cas de fièvre porcine africaine découverts chez des sangliers morts en Lituanie et en Pologne. L'Union européenne a porté plainte contre cet embargo devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

En octobre, le ministre de l'Agriculture avait évalué les pertes liées à cet embargo à 44 millions d'euros pour la filière porcine française, la hausse des exportations vers la Chine n'ayant pas suffi à compenser la fermeture du marché russe.  En août, M. Le Foll estimait que l'embargo avait bloqué "100.000 à 150.000 tonnes de porc supplémentaires sur le marché europe.

De son côté le gouvernement Russe multiplie les efforts pour booster sa production. D'après "lecourrierderussie.com", la Russie aurait ainsi produit 3,1 millions de tonnes de viande porcine en 2015, contre 2,5 en 2012 et 1,5 million en 2010. Son objectif serait, d’ici deux ans, d'en produire assez pour satisfaire la demande intérieure, affirme Vladimir Labinov, directeur du département chargé de l’élevage de bétail au sein du ministère russe de l’agriculture.

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 6

esclave

tout a fais d accord avec vous pietin negocion deplomatiquement avec la russie sinon ils garde leur gaz nous notre nucleaire et autre energie

esclave

je n est jamais compris cet embargo et sanction contre la russie alors que nous avons besoins de leurs gaz qui vient en continu en france nos produits avec nos amie insepparable qui est l allemagne devons fournir aussi nos produits agricole en continu avec nos partenaire russe a vie

CLOCHE215

piétin 113 merci pour ton commentaire !!

laitier85

pietin 113,

tout à fait daccord avec toi, faisons pareil pour le lait et la viande; un pays illustre complètement ce modèle, le CANADA et déjà en 2009, crise laitière, c' est vrai aussi pour le bœuf et le porc, un petit comité du CANADA était venu présenté leur fonctionnement solide et sécurisé pour la profession agricole et par la suite il n' en a rien été,...on a des solutions, il manque que la volonté des acteurs de l' économie agricole et là je crois qu' on peut rêver !

françois

pourquoi allez chercher la solution en russie . regler dabord le problème de prix sur 50/100 des produits alimentaires conssomés en france .Pour ce faire il faut voir le problème avec nos voleurs d industriels transformateurs et les distributeurs. Ca fait 30ans q on chante la même chanson mais a la longue ' on remplacera les paroles par des actes . pour cela il faut leur rendre une visite musclée c est a dire leur couper les vivres jusqua ce qu il nous rémunèrent les produits. ça mr leffoll c est votre boulot et si vous n en etre pas capable alors aller pointer a pole emploie car dans une entreprise une personne qui n est pas rentable on la met dehors.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier