Eleveurs de porcs bretons : La profession demande un plan d'accompagnement social

Paul Jégat, Terra

La FRSEA Bretagne a demandé la mise en place d'un plan d'accompagnement social visant à préserver la situation familiale des plus endettés et faire en sorte qu'il reste le minimum de dettes pour les producteurs qui demeurent en activité. « Pour le seul dernier trimestre 2010, la perte d'un élevage de 200 truies se situerait à 48 000 euros, dans le cas d'un maintien des cours à leur niveau actuel jusqu'à la fin de l'année et si le prix de l'aliment ne baisse pas », calcule François Valy, responsable de la section porc de la FRSEAB.

(C. Gérard)

(C. Gérard)

Source Réussir Porcs Décembre 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier