Embargo : les importations russes de produits alimentaires en chute de 25% en décembre

Embargo : les importations russes de produits alimentaires en chute de 25% en décembre
Les produits laitiers enregistrent la plus forte baisse (DR)

Les importations russes de produits alimentaires, affectées par l'embargo décrété en raison de la crise ukrainienne, ont chuté de près de 25% sur un an en décembre, selon les statistiques publiées par les douanes.

Les importations en provenance des pays hors-URSS se sont établies en décembre à 3,03 milliards de dollars, soit 24,9% de moins qu'en décembre 2013.  Les produits laitiers enregistrent la plus forte baisse, leurs importations ayant chuté de 60,3% en valeur en dollars. Les importations de poissons ont reculé de 41,9%, celles de légumes de 35,5% et celles de fruits de 34,7%, détaillent encore les douanes russes. La viande a quant à elle connu un recul de 21,3%.

Pour tous ces produits, la Russie est très dépendante de ses importations.

Elle cherche à s'approvisionner auprès d'autres pays, comme l'Amérique du Sud, et de développer le secteur agroalimentaire local mais un tel processus exige de coûteux investissements et devrait prendre des années.

Un peu moins de 10% des exportations agricoles de l'Union européenne sont destinées à la Russie. Il s'agit principalement de fruits et légumes, fromage et viande de porc.

Conséquence de cet embargo et de l'effondrement du rouble, l'inflation en Russie a atteint 11,4% en 2014, son plus haut niveau depuis 2008, et les produits alimentaires se sont renchéris de 15,4%.

Cette baisse intervient alors que Moscou a décrété en août un embargo sur la plupart des produits alimentaires en provenance des pays qui la sanctionnent pour son rôle dans la crise ukrainienne, essentiellement Union européenne et Etats-Unis.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier