Ergersheim : Plainte contre un abattoir alsacien

SC

Une plainte pour cruauté envers des animaux a été déposée à Saverne contre un abattoir où des poulets arrivaient vivants dans le bac d'eau bouillante avant la plumaison.

« Pendant les arrêts techniques de la chaîne d'abattage, des poulets se dégagent du système de tringlerie et arrivent tout à fait conscients dans le bac d'eau chaude avant la plumaison », ont constaté des enquêteurs de l'association L214 qui ont filmé ces incidents dans un abattoir à Ergersheim. De même, pendant les arrêts de la chaîne, des oiseaux auraient le temps de reprendre conscience avant d'être saignés.

Deux associations de protection des animaux ont alerté les services vétérinaires bas-rhinois de ces dysfonctionnements et porté plainte devant le tribunal de Saverne.

Interrogé par l'AFP, un dirigeant de l'abattoir s'est plaint d'avoir été piégé par une personne se présentant comme faisant un reportage sur les métiers de bouche. « L'entreprise a un agrément sanitaire européen nous soumettant à des contrôles fréquents et réguliers des services vétérinaires du Bas-Rhin et ceci notamment à l'égard du respect de la réglementation sur le bien-être animal », a déclaré le directeur technique Emmanuel Brochet.

« Si les faits sont avérés, nous ne manquerons pas de renforcer nos procédures internes sous contrôle des services vétérinaires », a ajouté le responsable de l'abattoir qui traite 100.000 volailles par semaine et compte 200 salariés.


Craignant que des faits identiques se produisent dans d'autres abattoirs français, puisque les mêmes matériels d'abattage y sont utilisés, la SPA et L214 demandent que le ministère de l'Agriculture fasse un audit sur les méthodes de mise à mort des volailles.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 4

AIGLE201

Il y a une réglementation il faut la respecter mais il va falloir que les association de défense des animaux trouvent une solution pour les nouveaux animaux aliments: vers sauterelles...car actuellement ces petites bêtes sont cuites vivantes et je pense qu'elles ont un cerveau comme tout être vivant, donc elle doivent souffrir autant que les autres.

eleveur

abattage rituel ou pas, l'étourdissement totale des animaux doi etre RESPECTé

Acide

Même remarqué que l on commence immédiatement par l abattage rituel

franlutin

C'est vrai que l'étourdissement des animaux doit etre respecter,mais je me pose la question :
pourquoi cette association (les héros du 21°siécle) ne va pas enquéter sur l'abattage hallal en arabie saoudite ?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires