Escherichia Coli : Nouvelles recherches financées par l'UE

La Commission européenne annonce son intention de débloquer 12 millions d'euros en faveur de la recherche pour faire face aux épidémies imprévisibles comme celles provoquées par la bactérie Eceh, à laquelle 2,1 millions d'euros seront spécialement consacrés.

Ces recherches seront confiées à un consortium international qui entamera ses travaux cet automne, afin d'obtenir une description scientifique aussi complète que possible de cette bactérie responsable de la mort de 51 personnes en Europe, selon les données fournies par l'Allemagne.

Le consortium, baptisé Antigone, s'intéressera également à une série d'autres agents pathogènes virulents qui pourraient menacer la santé humaine, dans le but d'élaborer des méthodes pour leur faire face. La recherche s'articulera autour des moyens pour prévenir de futures épidémies et réagir à de nouvelles intoxications, a précisé la Commission. Antigone devrait compter 14 partenaires provenant de 7 pays.

Bruxelles a également salué la décision des autorités russes de lever les restrictions aux importations de légumes européens à la suite de la crise de l'Eceh. Elle fait suite à l'engagement des autorités russes de lever toutes restrictions dans les dix jours suivant le dernier cas de contamination humaine à l'Eceh, précise la Commission. Le dernier en date remonte au 27 juillet.

« La Commission reste vigilante et engagée pour tirer les leçons de la crise qui a causé tant de souffrances », a souligné le commissaire en charge de la Santé, John Dalli, en saluant le « succès des efforts intenses pour mettre fin à ce problème commercial ».

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires