Etats généraux de l'alimentation: "une transformation culturelle" est possible (Hulot)

Etats généraux de l'alimentation: "une transformation culturelle" est possible (Hulot)

Les Etats généraux de l'alimentation peuvent annoncer "quelque chose de magnifique", une "transformation culturelle", a dit jeudi Nicolas Hulot, en appelant tous les acteurs, "de la fourche à la fourchette", à "mettre les postures de côté".

"J'espère qu'aujourd'hui est le début de quelque chose d'inattendu et de magnifique", a dit le ministre de la Transition écologique et solidaire, au premier jour de cette consultation prévue pour durer cinq mois, jusqu'à fin novembre.  Il serait "dommage" d'avoir "de petites ambitions sur ces Etats généraux (...) car il y a un alignement de planètes qui, si l'on ne mijote pas nos petits préjugés comme si on avait l'éternité devant nous, peut faire rentrer l'agriculture dans le XXIe siècle", a-t-il déclaré. "Si on met les postures de côté, qu'on ne stigmatise personne (...), on peut rentrer dans un nouveau chemin."

"On a choix entre le sursis et le sursaut. Et moi je préfère le sursaut. On peut faire un saut qualitatif tous ensemble, dont la conséquence sera de redonner de la sécurité économique, psychologique et sanitaire aux agriculteurs", a-t-il assuré devant plusieurs centaines de participants issus de l'agroalimentaire, de l'agriculture, de la distribution ainsi que des ONG, des élus et des experts. Le moment est "favorable", a-t-il insisté, "un moment pour créer une passerelle de confiance entre l'agriculture et une société devenue majoritairement urbaine".  

"J'ai fait un rêve"

Dans la lutte contre le réchauffement, l'agriculture "peut être un problème, une victime, mais aussi une solution", et valorisée pour cela.   Les préoccupations de santé, c'est "en priorité pour les paysans", a-t-il aussi souligné. Selon Nicolas Hulot, "tous les sujets peuvent être abordés sereinement". "Je ne vois que des ambitions, des possibilités, des contextes qui sont favorables (...) il y a toujours des contextes difficiles. Justement, j'espère que cette pause va permettre de ne pas être dans l'émotionnel mais dans le rationnel, moi je rêve d'un pays réconcilié, d'un pacte entre consommateurs et paysans, une agriculture diversifiée."  

"Je fais un rêve : la règle d'or à laquelle il faudrait arriver au XXIe siècle, c'est associer l'intelligence de l'homme avec celle de la nature", a-t-il dit. "J'ai une forte attente. Parce que c'est plus qu'un sujet sectoriel mais culturel et c'est bien une transformation culturelle que nous pouvons opérer."   La présidente du premier syndicat agricole, la FNSEA, Christiane Lambert, a repris la balle au bond en disant qu'elle attendait aussi un "sursaut" et proposé un "pacte" entre agriculteurs et société. En rappelant que les éleveurs ont réduit de 20% le recours aux antibiotiques en cinq ans et de 11% les émissions de gaz à effet de serre en 20 ans, Mme Lambert a rappelé les besoins en investissement des agriculteurs pour mener à bien la transition. "L'Espagne stocke 21% de son eau de pluie, et nous, en France, seulement 6%" a-t-elle dit.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 21

SORGHO672

Tourisme,Culture artistique,champion du monde ...?..Mais d'abord nourriture d'excellence ,entretient du paysage ,conservation du patrimoine culturel rural , la biodiversité (Natura 2000),avance technologique,etc...C'est Alain Delon qui a dit ;que c'était pas eux, les meilleurs comédiens français

DIGUE3942

à ESBESB: merci pour ton commentaire,il est super !!

ESBESB

Donner un prix rémunérateur pour améliorer ses pratiques de production, tel est le deal que nous avons à construire entre agriculteurs et consommateurs... Une meilleure connaissance des métiers et des choix des uns et des autres est l'unique voix pour mieux se comprendre et éviter les clichés sur les "autres" ("producteurs pollueurs" / "consommateurs écolo-idéologues"). A suivre...

Bruno 02

Le blé n'aura certainement jamais été d'aussi bonne qualité que cette année...
Mais au fait, les prix n'auront jamais été aussi bas....
Cherchez pas l'erreur entre le discours et la réalité, Mr Hulot...

el stupido

Les agriculteurs disparaissent de façon exponentielle et en même temps nos campagnes crèvent à petit feu et ce dans la plus grande indifférence...Ce coup de grâce de PLUS va être fatal !!!! Elle est belle LA FRANCE .Politiques ,moi j'ai HONTE !!!! A bientôt au prochain SIMA à PARIS avec vos caméras et tubes de pommade....

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires