Europe : L'UE taxe les importations de lait en poudre suisse

SC

Pour la première fois depuis 1972, l'Union européenne va taxer les importations de lait en poudre écrémé venant de Suisse car les prix y sont désormais moins élevés que dans l'UE.

Le montant du prélèvement a été fixé à 832 euros par tonne. Le niveau de prélèvement pourrait être modifié en mai, date à laquelle Bruxelles réexaminera le différentiel de prix entre l'UE et la Suisse. Cette taxation aux frontières est un mécanisme autorisé par un accord commercial conclu en 1972 entre l'UE et la Confédération Helvétique, l'un des grands pays producteur de lait en poudre.

Par cet accord, lorsque les prix sont plus élevés en Suisse que dans les pays de l'Union européenne, la Suisse a le droit de subventionner ses exportations de lait en poudre écrémé pour compenser la différence de tarifs. A l'inverse, l'UE peut taxer les importations suisses, de manière à éviter des distorsions de concurrence. Dans le passé, c'est toujours la Suisse qui a subventionné ses exportations.

Il n'est pas exclu que ce mécanisme puisse un jour être appliqué à d'autres produits que le lait en poudre puisque, dans le cadre de l'accord commercial entre l'UE et la Suisse, il est potentiellement valable pour « tous les produits agricoles transformables».

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires