Europe : La terre hongroise reste interdite aux étrangers

Le gouvernement hongrois souhaite prolonger de trois ans le moratoire, instauré jusqu'à fin avril 2011, interdisant aux étrangers d'acheter des terres arables hongroises afin d'éviter les transactions spéculatives.



« Le gouvernement a décidé de déposer une demande auprès de l'Union européenne en vue de prolonger de trois ans le moratoire sur l'achat des terres arables hongroises par des étrangers (...) afin de protéger les terres et les propriétaires hongrois des transactions spéculatives », a annoncé le porte-parole du Premier ministre Gordon Bajnaï.

Le ministère de l'agriculture avait déjà officieusement informé Bruxelles de son intention il y a plus d'un an lors d'une rencontre des ministres européens de l'Agriculture.

Dès son adhésion à l'UE, le 1er mai 2004, Budapest avait immédiatement introduit un moratoire sur l'acquisition des terres hongroises par des étrangers en raison de la faible valeur marchande de ces terrains comparée aux prix pratiqués en Europe de l'Ouest.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier