European Milk Board : Une grève européenne du lait est votée !

SC

Les producteurs européens de lait réunis au sein du syndicat EMB appellent à manifester mardi à Strasbourg pour réclamer une baisse des quotas laitiers. Une grève européenne du lait vient également d'être votée

« La situation est catastrophique pour les producteurs de lait en Europe, dans quasiment tous les pays les prix sont tombés à 18-22 centimes, un niveau qui menace dangereusement l'existence de nombreux producteurs de lait », affirme le syndicat EMB (European Milk Board).

A l'issue d'une réunion de délégations de 14 pays européens près de Zurich, l'EMB a appelé à manifester devant le Parlement européen à Strasbourg. Environ 3.000 producteurs de lait sont attendus le 14 juillet, date de la rentrée parlementaire des nouveaux députés européens.

EMB réclament une baisse des quotas de 5%

L'EMB réclame une baisse des quotas laitiers d'au moins 5% pour 2009/2010, afin d'obtenir une hausse des prix. « Nous avons besoin d'un cadre législatif pour que les producteurs de lait puissent contrôler les volumes », estime le président du syndicat Romuald Schaber qui promet que le syndicat va lutter dans les prochaines semaines avec toutes ses forces et tous les moyens à sa disposition...


et votent la grève...

Les participants ont également décidé par un vote majoritaire de déclencher la grève européenne du lait dans le courant de ce troisième trimestre. « La seule chose qui puisse arrêter ce processus serait une décision imposée à la Commission européenne par les gouvernements d'instituer une véritable régulation de la production et du marché du lait européen permettant aux producteurs d'obtenir un prix juste et équitable de leur lait » expliquent-t-ils dans un communiqué.

Le 30 juin expirait, en effet, l'ultimatum que l'European Milk Board avait lancé au Conseil européen des ministres de l'Agriculture et à la Commission européenne. « Certes quelques signes montrent que les politiques ont reconnu la nécessité d'agir pour assainir le marché laitier. Mais la patience des producteurs laitiers est à bout et ils ne peuvent plus se satisfaire de mesurettes » explique le syndicat.





Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier