Évaluation des risques et de la pénibilité en agriculture : s’informer le 17 février

Propos recueillis par Christine Dogbo-Rousse

Évaluation des risques et de la  pénibilité en agriculture : s’informer  le 17 février

Interview  de Céline Brizard,Membre de la commission emploi de la FNSEA 44.

Après une réunion à Corcoué sur Logne le 3 février dernier à laquelle ont assisté une quinzaine d’entreprises, la FNSEA 44 organise, en collaboration avec AS 44, une seconde réunion d’information des employeurs le mardi 17 février à la Maison de l’agriculture à Nantes à 14h sur l’évaluation des risques, la réforme de la pénibilité et l’outil Systera (Système d’évaluation des risques en agriculture) mis en place pour les agriculteurs.

Quelles sont les nouvelles obligations des employeurs en 2015 en matière de santé et de sécurité ?
C.B. : L’employeur est responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés, quel que soit l’effectif de l’entreprise, même s’il embauche de manière temporaire, voire très occasionnelle par le biais d’un service de remplacement.
La prévention des risques professionnels par les entreprises n’est pas une obligation nouvelle. Depuis 1991, l’employeur doit en effet identifier et évaluer les risques professionnels et depuis 2002, il doit transcrire cette évaluation dans le Duer (Document unique d’évaluation des risques). À partir de cette année, les entreprises vont devoir en plus remplir des fiches dites « pénibilité » pour les salariés exposés à un ou plusieurs facteurs de pénibilité (travail répétitif, port de charges, postures pénibles…).
Quelle est la position de la FNSEA sur la réforme de la pénibilité ?
C.B. : La FNSEA reconnait qu’il y a un sujet « pénibilité » renforcé d’ailleurs par le fait que, dans les exploitations agricoles, le salarié et le chef d’entreprise font souvent le même travail. Cependant, la FNSEA considère que le compte pénibilité tel qu’il est mis en place par la loi n’est pas applicable pour le secteur agricole et demande que des solutions compatibles avec la structuration du secteur agricole composé exclusivement de TPE soient trouvées.
Pourquoi accompagnez-vous les employeurs alors que vous dénoncez la réforme ?
C.B : La nouvelle réglementation est applicable depuis le 1er janvier 2015 pour les entreprises, même si son entrée en vigueur est progressive tant sur les facteurs de pénibilité que sur les cotisations patronales. La FNSEA se doit donc d’accompagner les employeurs pour faire face à leurs obligations. C’est la raison pour laquelle elle a créé en 2014 un prologiciel « Systera » qui permet aux employeurs agricoles d’établir le Duer de leur exploitation et les fiches pénibilité qui devront être remises aux salariés et à la MSA.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier