Expérimentation - Le Beaujolais obtient des résultats prometteurs avec les cépages résistants

Benoît Velut

Expérimentation - Le Beaujolais obtient des résultats prometteurs avec les cépages résistants
Les essais de 2012 (en deuxième feuille). À gauche, des plants de gamay et de chardonnay non-traités. À droite, les variétés résistantes non-traitées. - © J.-M. Desperrier/Sicarex

L'IFV et la Sicarex Beaujolais ont testé douze cépages résistants au mildiou et à l'oïdium sur la campagne 2012. Deux traitements ont suffi à maîtriser totalement les ravageurs.

Issus des recherches de l'Inra de Colmar et de celles de l'Agroscope de Changins (Suisse), douze hybrides résistants polygéniques plantés sur le conservatoire de la Sicarex ont pu être éprouvés en 2012. Sur les 90 ceps de chaque variété plantés, la moitié n'a reçu aucun traitement, et l'autre moitié seulement deux. Ces traitements ont été positionnés fin floraison et à la fermeture de la grappe avec des produits systémiques. Les anti-oïdium ont été choisis pour leur effet secondaire sur le black-rot.

Recueil de données agronomiques, technologiques et environnementales

Si certaines variétés non-traitées ont exprimé quelques symptômes de black-rot, ceux ayant reçu deux traitements sont sortis indemnes de cette année à forte pression, là où sept passages ont été nécessaires sur le Gamay. “ Cela risque de perturber un peu le raisonnement en viticulture biologique, prévient Jean-Michel Desperrier de la Sicarex, car deux passages au soufre ne suffisent généralement pas à lutter contre le black-rot. ”
Ce recueil de données agronomiques, technologiques et environnementales se déroule dans le cadre de la 3e phase du programme d'inscription de nouveaux cépages au catalogue national. L'objectif est d'obtenir leur entrée en 2016 et qu'ils soient disponibles en pépinière dès 2018.

Source REUSSIR LAIT

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier