Exportation : Le marché anglais du vin se met au vert

Le marché britannique du vin est de plus en plus attentif aux contraintes environnementales. Pourtant, le marché britannique n'est pas du tout le plus porteur pour les vins bio français.

Selon les spécialistes, le problème vient du manque de lisibilité de l'offre bio : les consommateurs anglais seraient perdus entre les différents labels, entre les différentes familles (bio, biodynamie, vins naturels, vins sans souffre ajouté...) et préfèreraient d'autres types d'initiatives.

Comme celle de Tesco, qui a lancé, la semaine dernière son rouge Australien sans millésime, vendu dans la plus légère bouteille du marché anglais, produite par le verrier de Manchester, Kingsland Wines and Spirits. La bouteille pèse 300g et est garnie d'une capsule à vis. Quelques semaines plus tôt, Sainsbury avait de son côté annoncé qu'il abandonnait les bouchons en plastiques pour ses marques propres, au bénéfice de bouchons de liège, certifié FSC, au nom de la protection de la biodiversité. Dans le même temps, Co-Op a également annoncé avoir renoncé au plastique au bénéfice du liège, avec son embouteilleur de référence : Kingsland Wines.

Retrouvez toute l'actualité économique du vin sur www.winealley.com

Source WineAlley.com

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier