Exportations agroalimentaires : objectif Asie

S C

Exportations agroalimentaires : objectif Asie
En Chine, la croissance de la consommation de produits alimentaires devrait être de 10% chaque année (DR)

La ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, et son homologue chargé de l'Agroalimentaire, Guillaume Garot affirment que l'Asie est la cible prioritaire pour les exportations de l'agroalimentaire français et annoncent la création d’un un "comité Asie".

L’Asie est considérée comme "la zone du monde prioritaire pour l'export de l'agroalimentaire français", étant donné la croissance attendue de sa consommation de produits alimentaires, ont-ils annoncé à l’occasion d’un déplacement en Ille-et-Vilaine. Selon eux, à  l'horizon 2017, rien qu’en Chine, la croissance de la consommation de produits alimentaires devrait être de 10% chaque année.

Les deux ministres installeront le 14 janvier un "comité Asie", qui aura pour vocation de cibler et de mettre en œuvre des mesures pour développer les exportations à destination de cette région du monde. Le comité Asie rassemblera les pouvoirs publics, des opérateurs publics de l'exportation et des entreprises.   

La filière agroalimentaire française a dégagé un excédent commercial de près de 12 milliards d'euros en 2011. Mais nous perdons des parts de marché chaque année. La France est passée du deuxième au cinquième rang mondial des pays exportateurs et l’heure est donc à l’offensive.

Pour être efficace, le comité travaillera avec les entreprises et en particulier avec celles qui sont sur place, qui connaissent les réussites mais aussi des freins. Il s’agit de lever certains blocages, notamment en termes de barrières sanitaires, mais aussi de mieux connaître les marchés et d’accompagner les PME. Des mesures concrètes seront mis en œuvre pour « mieux vendre là-bas, donc créer des emplois chez nous", explique Guillaume Garot.  "Un milliard de plus à l'export, c'est 10.000 emplois en France", rappelle Nicole Bricq.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier