Exportations : Le blé français renoue avec le succès

SC

Seule origine à pouvoir répondre à la demande des importateurs d'Afrique du nord, le blé français retrouve des couleurs sur le marché mondial.

Le blé français, et plus largement européen, tire son épingle du jeu face à la raréfaction des origines concurrentes et profite à plein des politiques de restriction d'exportation mises en place dans certains pays : les disponibilités américaines sont quasiment épuisées, l'Argentine bloque toujours ses registres des exportations (jusqu'au 8 avril) et la Russie, tout comme l'Ukraine et le Kazakhstan, vont restreindre leurs exportations de façon drastique jusqu'à la fin de la campagne, analyse l'Office interprofessionnel des grandes cultures (Onigc).

Illustration de cette embellie : l'Égypte vient d'acheter 120.000 t de blé français, première affaire conclue avec ce pays depuis le début de la campagne ! L'Onigc révise donc à la hausse ses prévisions d'exportation de blé français vers les pays tiers à 4,8 Mt (+ 200.000 t), tandis que les prévisions de vente sur l'Union européenne sont portées à 7,5 Mt (+ 175.000 t) en raison de meilleures perspectives sur la péninsule ibérique.

Le stock final de blé français, en baisse par rapport aux prévisions du mois dernier, est évalué à 2,3 Mt (-0,3Mt)

Source Onigc

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires