Faîtes de la place à nos automoteurs dans nos villages

Cécile LIMBERT

Il n’y a pas de miracle. Quand les convois agricoles s’élargissent et s’allongent et que les traversées de villages se rétrécissent, la circulation des engins devient difficile, voire impossible. Il faut souvent faire des détours de plusieurs kilomètres pour que nos tracteurs ou nos machines de récolte puissent rejoindre les parcelles à récolter.

Ce problème fait l’objet en Lot et Garonne d’une campagne de sensibilisation des élus et de l’administration menée conjointement par le Syndicat des entrepreneurs du territoire, le Syndicat départemental des transporteurs routiers et la Fédération Départementale des CUMA.

Des démonstrations  au centre des villages de la Sauvetat/lède et de Trentels ont été réalisées cette année. Un film amateur a été tourné. Une délégation de nos trois organisations s’est exprimée récemment devant l’assemblée générale de l’amicale des maires ruraux du département, suite à l’invitation de son Président, Le Sénateur Henri TANDONNET.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires