FAO : La production céréalière mondiale revue à la baisse

SC d'après FAO

Selon le dernier rapport de la FAO, les prévisions de la production céréalière mondiale de 2010 ont été revues à la baisse mais la production resterait supérieure à la moyenne sur cinq ans.

« Même à ce plus faible niveau, la production céréalière de 2010 serait la troisième récolte la plus importante jamais enregistrée, et resterait supérieure à la moyenne sur cinq ans », précise la FAO dans son rapport. L'essentiel de la réduction serait dû au blé, compte tenu des pertes de récolte liées aux conditions météorologiques défavorables.


Production de blé : troisième meilleur résultat jamais atteint !

La production de blé de 2010 s'établirait à 646 Mt, en recul de 5% par rapport à 2009, soit le troisième meilleur résultat jamais atteint. Ces chiffres traduisent une nouvelle révision à la baisse de la récolte de cette année en Fédération de Russie à 43 Mt (contre 48 Mt estimés en août), contrebalançant les meilleures récoltes prévues dans divers autres pays, dont les États-unis et la Chine.

Les prévisions des stocks mondiaux de blé de fin de campagne ont également été revues à la baisse, passant à 181 Mt. Le rapport stocks-utilisation du blé en 2010/11 est estimé à 27%, en recul de 3 % par rapport à la campagne précédente.


Record absolu prévu pour le maïs

La production de maïs pourrait atteindre un record absolu de 845 Mt, grâce aux récoltes exceptionnelles en Chine et aux États-unis. Celle de céréales secondaires devrait atteindre 1.125 millions de tonnes, un chiffre légèrement plus élevé que celui de 2009 et le deuxième meilleur résultat.

En revanche, la production mondiale d'orge devrait reculer de 22% pour tomber en 2010 au résultat le plus bas jamais atteint en 30 ans de 129 Mt, qui s'explique essentiellement par une forte baisse de la production dans les anciennes républiques soviétiques et en Europe due aux conditions météorologiques néfastes.

Publié par SC d'après FAO

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier