Farre : Promouvoir l'agriculture raisonnée

J.-Marc Authié

L'association Farre 15 a tenu son assemblée générale et souhaite poursuivre son action.

Sous la présidence de Michel Combes, l'association Farre (Forum de l'agriculture raisonnée respectueuse de l'environnement) a tenu son assemblée générale la semaine dernière. Réunis en petit comité, les membres de l'association ont invité à développer la démarche, notamment en favorisant le volet communication.
Dans le rapport d'activités, Aude Querry, animatrice du réseau, notait la présence de Farre 15 lors des douzièmes rencontres nationales de janvier qui ont notamment été le cadre des discussions sur l'évolution de la certification HVE (Haute valeur environnementale).

Le dossier HVE

“Dans cette histoire, nous ne notons aucune évolution depuis 2009. À l'heure actuelle, la certification est bien ralentie, voire tombée aux oubliettes, alors même que la volonté politique était très forte et que la certification HVE devait tout remplacer. Mais le ministère s'est vite rendu compte que
tout n'était pas aussi simple”,déclarait M. Combes.
Et de rappeler que la certification HVE “c'était encore douze à 15 points de plus par rapport au référentiel agriculture raisonnée”. Selon Paul Besson, “ce sont des contraintes supplémentaires, mais qui, pour l'instant, n'apportent rien. Je veux bien qu'on incite les gens, mais pour les inciter, moi je ne connais qu'une seule carotte. Et dans la conjoncture actuelle, cela devient de plus en plus difficile de tout respecter”.
Problème de clarté, problème de valorisation de l'agriculture raisonnée, les membres de Farre 15 réfléchissent à une grande opération séduction à l'avenir, via la communication.
“Nous sommes là pour parler d'environnement. Nous pourrions ainsi, avec nos différents partenaires, aborder et témoigner sur plusieurs thèmes comme la gestion des déchets, la valorisation des effluents, les énergies ou encore les produits phytosanitaires”, poursuivait Michel Combes.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Source L'Union du Cantal

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier