Festiv'Halles» Unicor (4 et 5 avril) : Sous le signe de la gastronomie aveyronnaise

Communiqué

Festiv'Halles» Unicor (4 et 5 avril) : Sous le signe de la gastronomie aveyronnaise

L'Aveyron s'invite dans votre assiette», tel est le thème qui mettra en avant le dernier né des magasins «Les Halles de l'Aveyron» à Onet le Château, près de Rodez. L'occasion de présenter au grand public les nombreuses filières qualité de la région avec des dégustations et la présence de nombreux animaux.

Sur le site du «Festiv'Halles» à Onet le Château, le matériel d'élevage, le photovoltaïque, les bâtiments en kit… auront la part belle. En simultané avec la coopérative CADAUMA-Machines Agricoles à Calmont, le gros machinisme sera mis en avant et en démonstration : GPS, télescopiques, automotrice SuperTino, nouvelle gamme de tracteurs John Deere 5000R spécifiques aux zones d'élevage, et toujours de bonnes occasions à saisir... Comme l'an passé, une navette gratuite reliera les deux sites toutes les trente minutes.

Animations pour toute la famille

De nombreuses réjouissances sont au programme du «Festiv'Halles» Unicor. Pour les plus jeunes : passage du diplôme de cocher avec des chevaux de trait... Pour les plus grands : escalade sur un mur de 8 m de haut ! Pour les plus matinaux : traditionnel déjeuner aux tripous le dimanche matin. Pour les chevronnés de la danse : thé dansant gratuit le dimanche à partir de 16 h.
L'Aveyron étant à l'honneur, un nouveau record sera tenté le dimanche après-midi. Avec tous les visiteurs, le plus-grand brise-pieds du monde sera orchestré par Jean-Sylvain Savignoni et le groupe Sérénade.

Samedi 4 avril : conférence avec Gilles Fumey

«Identité alimentaire-alimentation géographique, quel modèle agroalimentaire pour demain ?». C'est le thème de la conférence animée par Gilles Fumey, géographe, enseignant-chercheur à la Sorbonne et au CNRS sur les cultures alimentaires. Elle aura lieu à partir de 15 h au chapiteau «Restauration». L'entrée est libre.
«Mondialisation et crises alimentaires nous mettent au pied du mur : soit nous défendons notre modèle agricole et alimentaire, soit nous renonçons et laissons l'agro-industrie, la nutrition et le politique décider de tout. La tradition dont est issue notre agriculture nous commande de défendre le modèle des terroirs, qui s'appuie sur les savoir-faire locaux et valorise, comme en Aveyron, une agriculture raisonnée marquée par le local. Ainsi, l'alimentation géographique prend en compte tout ce que transmet l'attachement à la notion d'origine».

Dimanche 5 avril

8 h à 10 h : déjeuner aux tripous au Restaurant des Halles de l'Aveyron (8 €).
11 h-12 h 30 : dégustations de produits régionaux.
A partir de 16 h : thé dansant (entrée gratuite) et tentative de record du plus grand brise-pieds du monde.

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier