Fièvre catarrhale : Amende pour 13 éleveurs refusant de vacciner leurs bêtes

Treize éleveurs d'Ille-et-Vilaine, dont plusieurs en bio, se sont vu imposer une amende de 10 euros par bête pour avoir refusé de vacciner leurs animaux contre la fièvre catarrhale ovine (FCO), a-t-on appris auprès du collectif qui les défend.

Ces éleveurs sont « les premiers en France à être sanctionnés » depuis la mise en place de l'obligation de vaccination en 2008, a indiqué Yann Jaffré, coordinateur d'Agrobio 35, un groupement de producteurs bio appartenant au collectif. Au moins 163 éleveurs devraient être convoqués de la même manière devant les différentes juridictions départementales dans les jours à venir, a précisé M. Jaffré.

Demandant que soit prise en compte leur « compétence d'éleveur », ils refusent la vaccination obligatoire contre cette maladie qui n'est « ni contagieuse (elle se transmet par un moucheron), ni transmissible à l'homme », selon le collectif FCO d'Ille-et-Vilaine. Au moins une soixantaine de collectifs départementaux se sont créés un peu partout en France pour protester contre l'obligation de vaccination.

Selon Eglantine Touchais, l'une des éleveurs sanctionnés, « aucun d'entre nous ne veut payer » l'amende de 10 euros, infligée dans le cadre d'une procédure de composition pénale. « On ira au procès, on risque une amende de 4e catégorie mais on n'a pas le choix pour se faire entendre », a indiqué cette militante de la Confédération paysanne.

Le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire a précisé le 7 octobre qu'« un protocole dérogatoire (pourrait) être envisagé » sur demande à la direction vétérinaire de chaque département. Ce qui suppose des analyses virologiques et des obligations de suivi sanitaire « à la charge de l'éleveur qui a fait la demande », avait-il ajouté. Financé par l'Etat, le vaccin, lui, est gratuit pour les éleveurs. La FCO n'affecte que les ruminants (essentiellement bovins et ovins), mais retarde leur commercialisation en empêchant l'exportation des bêtes jusqu'à 3 mois après leur vaccination. Le ministère a répertorié près de 34.000 foyers de fièvre catarrhale en 2008 contre 15.250 en 2007.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires