Filière Porcine : Le club des amis du cochon pour soutenir la filière porcine

B.BOUCHOT

Plusieurs dizaines de députés de tous bords, vêtus du tablier du « club des amis du cochon », ont posé mardi devant les grilles de l'Assemblée Nationale afin de « soutenir la filière porcine », qui traverse selon eux « une crise profonde ».
« Il y a une crise spécifique à la filière, parce que les cours de la viande de porc sont historiquement bas », a expliqué le député UMP du Puy-de-Dôme Louis Giscard d'Estaing, son tablier à la main.
Un prospectus de la « Fédération nationale porcine » distribué sur place dénonçait le fait que « depuis 2007, les éleveurs perdent de l'argent », en pointant du doigt « la grande distribution ».
« Un kilo de porc coûte à produire 1,54 euro et est acheté à l'éleveur 1,40 euro. Soit pour l'éleveur une perte de 130.000 euros pour un élevage moyen de 200 truies. Nous souffrons et vous ne profitez pas des baisses de prix à la production », pouvait-on également lire.
Par ailleurs, une trentaine d'éleveurs de porcs ont manifesté mardi dans un centre commercial près de Paris pour dénoncer les « marges abusives » réalisées par les distributeurs sur la viande de porc et la baisse des prix payés aux producteurs.

Pour faire face à ces difficultés, la fédération porcine réclame notamment que des contrôles soient mis en place pour s'assurer de la « répartition équitable de la valeur ajoutée au sein de la filière » entre producteurs et distributeurs.
La FNP souhaite également faire partie du Comité observatoire des marges et des prix, mis en place par le ministère de l'Agriculture, et demande à ce que la Loi de modernisation de l'Economie (LME), qui « ne fait que renforcer la suprématie de la grande distribution », soit révisée.

Source AFP

Publié par B.BOUCHOT

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires