Flambée des prix : Le Gouvernement recherche les coupables

SC

La valse des étiquettes dans l'alimentaire a rapidement fait réagir le gouvernement qui dénonce des abus de la part des industriels et des distributeurs et lance une opération de vérification de l'évolution réelle des prix.

Le Premier ministre a rapidement réagi à la publication par le mensuel «60 Millions de consommateurs» d'une enquête - d'ailleurs contestée - mettant en évidence des hausses spectaculaires de prix alimentaires. A l'issue d'une réunion avec les ministres concernés, il a annoncé le lancement d'une opération de vérification de l'évolution réelle des prix des produits alimentaires. Un premier panel, portant sur vingt produits phares, sera analysé d'ici la fin de la semaine. Les résultats de l'enquête seront publiés avant le 10 mars.

François Fillon a par ailleurs annoncé une « opération coup de poing » qui sera conduite dès aujourd'hui par les services du ministère de l'Économie avec pour objectif « de voir où sont les abus » qui ont conduit à une augmentation des prix des produits alimentaires. « Il s'agit de déterminer ce qui est dû à l'augmentation des prix et ce qui est imputable au marché français (...) et pourquoi le marché des produits alimentaires est en moyenne entre 5 et 30% supérieur en terme de prix aux autres marchés européens », a-t-il fait valoir.

Quant à la ministre de l'Économie et des Finances, Christine Lagarde, elle se dit, dans une interview aux «Echos», « déterminée à prendre toutes les mesures nécessaires pour développer la concurrence ». Elle entend créer une haute autorité de la concurrence aux compétences renforcées.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier