Flins : Développement de l'agriculture bio après l'abandon du circuit F1

Les terres préemptées à Flins-Les Mureaux (Yvelines) par le conseil général des Yvelines pour un projet de circuit de Formule 1 qui a depuis été abandonné ont été rétrocédées début mai à la Région pour y développer de l'agriculture biologique, selon des sources concordantes.

Lors d'une visite à la Ferme de La Haye aux Mureaux, le président du conseil régional d'Ile-de-France Jean-Paul Huchon a souligné que « ce projet est important car l'Ile-de-France a un peu de retard sur le développement de l'agriculture biologique ». « Mais la Région s'est fixé un objectif de surface de 20% en 2020, défi que je compte bien tenir », a-t-il poursuivi.

Deux maraîchers bio, qui cultivent chacun une dizaine d'hectares, vont poursuivre leur installation sur ce site et un troisième agriculteur, céréalier, va cultiver 115 hectares, selon l'association Flins sans circuit F1. La mairie des Mureaux se voit attribuer deux parcelles d'environ 4 hectares chacune pour des jardins familiaux et des ruchers, et le Conseil général a demandé une bande de huit mètres de large à proximité de la RD14 pour aménager une piste cyclable, ajoute l'association.

L'association a également lancé dans un communiqué « un appel solennel aux maires d'Ile-de-France et plus particulièrement des Yvelines pour essayer de trouver une solution pour développer l'agriculture biologique sur leurs communes et aider les jeunes agriculteurs à trouver des terres ». Ces terrains de 178 hectares avaient été préemptés par le Conseil général qui prévoyait d'y implanter un circuit de Formule 1, dont le coût était estimé à 112 millions d'euros, avant d'y renoncer en décembre dernier. Le circuit de Flins-Les Mureaux était l'un des trois projets encore en lice avec Val-de-France (Sarcelles-Val d'Oise) et Magny-Cours (Nièvre) pour organiser le futur Grand Prix de France de Formule 1 en 2011. Ce projet, situé sur des champs de captage d'eau potable, s'était heurté à l'opposition des défenseurs de l'environnement et des riverains.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier