FNB : Viande bovine : jouer la carte de l'export

SC

Pour sortir la viande bovine de la crise, la Fédération nationale bovine (FNB) estime que la filière doit miser sur l'exportation vers les pays tiers et demande au ministre la création d'un GIE export au sein de l'interprofession.

Pour mieux valoriser la viande bovine française et faire monter les prix à la production, la Fédération nationale bovine est persuadée qu'il faut jouer la carte de l'exportation vers les pays tiers. « La France doit avoir une politique incisive de production de viande bovine mais elle doit, pour cela, se positionner, comme le font d'autres Etats-membres (notamment l'Irlande ou l'Allemagne), sur les marchés des pays tiers », estime Pierre Chevalier, président de la FNB.

La FNB estime qu'en France, les entreprises d'abattage et de transformation, même les coopératives, ne sont pas dynamiques à l'exportation. « Elles sont sans ambition et n'ont pas la dynamique de l'export. Ce sont des entreprises qui s'autosuffisent de la vente en France sans chercher à aller prendre des marchés à l'extérieur», a déclaré le président à l'occasion d'une conférence à la presse.




Créer un GIE export

De réelles opportunités s'offrent pourtant sur ces marchés, notamment en Turquie et dans les pays du Maghreb où la demande est croissante et les prix de la viande à la consommation en forte hausse. Qui plus est, la destination européenne redevient compétitive du fait d'une hausse des coûts de production de la viande dans les pays d'Amérique du Sud.

« Si le jeune bovin a pris 40 centimes du kilo depuis juin et qu'il se vend aujourd'hui à 3,80 euros c'est grâce aux exportations vers la Turquie » qui ont désengorgé le marché, explique Pierre Chevalier.

Face à cette situation et pour «booster» les entreprises à l'export, la FNB demande au ministre d'imposer la création d'un GIE export dans un cadre interprofessionnel. Demande qui sera formulée au prochain congrès de la FNB les 2 et 3 février prochains à Autun, en Saône et Loire.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier