FNO : La filière part à la «Reconquête ovine»

SC

FNO : La filière part à la «Reconquête ovine»

Satisfaite des mesures obtenues dans le cadre du bilan de santé, la Fédération nationale ovine veut maintenant partir à la reconquête économique et technique de la filière.

Les revendications de la filière ovine ont été entendues dans le cadre du bilan de santé de la PAC et les éleveurs ont obtenu le rattrapage souhaité de 27€ par brebis. Lors de l'assemblée générale de la FNO à Paris, les professionnels se sont réjouis de ce succès « fruit d'un travail syndical long et difficile». Ils souhaiteraient toutefois entourer cette mesure de précautions dans le but de pérenniser la production et pour cela, établir un minimum de productivité pour l'attribution des aides. Un seuil de 0,5 UGB* par hectare serait un minimum mais certains le jugent insuffisant.

« Il faut maintenant s'atteler à la reconquête technique et économique de la production ovine » a déclaré, Serge Préveraud, président de la FNO. Le syndicat a officiellement lancé un projet de « Reconquête ovine ». L'objectif est d'apporter davantage de valeur ajoutée à la production pour lui permettre de faire face aux futurs enjeux de l'après 2013. « Il faudra être bon dans la défense du prix et l'organisation de l'offre», précise André Delpech de la FNO.

Michel Barnier a également estimé que les mesures ne suffiraient pas à préserver la production ovine française. Il a annoncé la mise en place de trois groupes de travail au niveau national qui travailleront sur l'appui technique, la gestion de l'offre et la valorisation des produits.

En illustration du travail déjà réalisé pour rebooster la consommation de viande ovine, des bouchers ont présenté le nouveau concept de découpe rapide de la viande ovine baptisé « Agneau presto ». Les recettes, associées à ces découpes, sont disponibles dans les points de vente sous la signature « Agneau Presto », estampillées d'un logo sous forme de pastille verte simple à repérer.

* une brebis = 0,15 UGB

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier