FNSEA : Des dossiers chauds et difficiles pour le nouveau ministre

SC avec AFP

Des « dossiers chauds et difficiles » attendent le nouveau ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, Bruno Le Maire, prévient Jean-Michel Lemétayer, président de la Fnsea.

« Il n'y aura pas de temps mort et pas d'état de grâce », déclare Jean-Michel
Lemétayer, en réaction à la nomination de Bruno Le Maire, nouveau ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche.

Il estime que le nouveau ministre « doit savoir en prenant ses fonctions qu'il y a des dossiers chauds et difficiles » et « que sur le plan européen les débats sur la politique agricole commune (PAC) vont être extrêmement tendus ». Le président de la Fnsea se félicite toutefois que M. Le Maire ait assuré dans le précédent gouvernement Fillon le poste de Secrétaire d'État aux Affaires Européennes. «Fort de son expérience, il devra peser de tout son poids dans les discussions sur l'avenir et le budget de la Politique Agricole Commune» estime-t-il.

Ces dernières semaines ont été marquées par la mobilisation des agriculteurs qui protestent contre la baisse du prix du lait et contre les marges de la grande distribution, qu'ils jugent excessives. Autant de chantiers que Bruno Le Maire devra prendre en main sans attendre.

«Parce que les paysans sont des hommes et des femmes qui se battent quotidiennement pour produire et nourrir durablement notre pays, la Fnsea tient à rappeler au nouveau Ministre que l'action a plus de sens que les mots» précise le syndicat dans un communiqué.

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier