Fnsea / JA : réduire le nombre de sangliers sur nos territoires

S C

Fnsea / JA : réduire le nombre de sangliers sur nos territoires

Dans un communiqué commun, Fnsea et JA s’indignent des dégâts provoqués par les sangliers sur les cultures. Ils demandent à la ministre de l’Ecologie de «changer son fusil d’épaule » et de tout mettre en œuvre pour réduire le nombre de sangliers sur nos territoires.

Depuis plusieurs mois, les dégâts provoqués par les sangliers sur les exploitations agricoles s’intensifient, affirment les deux syndicats dans un communiqué commun. La majorité des territoires français ainsi qu’un grand nombre de cultures (céréales, maïs, maraîchage, vignes, prairies…) seraient touchés. Un «fléau» qui, selon les JA et la Fnsea, pose aussi des questions sanitaires, les sangliers pouvant être porteur de maladies transmissibles aux troupeaux.

Un accord négocié avec les représentants des chasseurs avait conclu à la mise en œuvre de mesures de réduction des populations de sangliers, en particulier dans les zones définies comme points noirs, rappellent les syndicats qui réclament  aujourd’hui de «passer aux actes». «L’indemnisation des dommages agricoles ne peut constituer l’unique réponse à la surpopulation de sangliers. Il devient urgent de solutionner le problème à la source » clament-ils.

Ils lancent aujourd’hui un appel à la ministre de l’Ecologie et aux Préfets pour que tous les moyens soient mis en œuvre afin de réduire le nombre de sangliers sur nos territoires. Ils rappellent que le plan de maîtrise du sanglier transmis en 2009 par le ministre de l’Ecologie, prévoyait notamment «des battues administratives ou un assouplissement des règles de chasse ».

Sur le même sujet

Commentaires 20

1584

pour Flock: je suis chasseur et agriculteur et je ne mélange pas mon travail et mes loisirs; quand je peux faire fumer un sanglier je le fait sans arrière pensée ni tir sélectif. L'argent ne remplace pas le travail, ce que beaucoup de monde oubli. Si certains chasseurs voyaient leur travail saccagé , même indemnisés , ils réagiraient bien différemment.

Flo

Pour " Flock ": Vous appeler sa chasser quand vous tirer 2-3 sangliers sur des meutes de 35 ?? de tirer que sur les males pour laisser les populations se développé, de les croiser avec des cochons pour augmenter leur prolifération, que ce soit aux paysans de nourrir vos gibiers, d'en subbir les dégats, le matériel abimé lors des fenaisons ou tout types d'autres travaux, les clutures détruites, sans compter les pertes de récoltes qui ne sont pas remboursé quand les dégats sont fais dans des prairies ou il y a présence d'animaux, que ce soit a l'agriculteur d'avancer les frais de remise en état qui ne sont pas remboursé a juste valeur ! je perd 10 000 euros par an pour vos conneries, y'en a marre ! Si sa continue il va se passer une chose, c'est que quelqu'un va rapporté la peste porcine et vous ferez plus les malins quand vous n'aurez plus rien a chasser !

flock

a force de taper sur les chasseurs ca commence a bien faire.le jour où nous seront plus là les sangliers vous boufferont avec vos champs et ca sera bien fait. nous payons pour chasser, nous payons les dégats. nous n'avons pas de primes nous chaque fois q`'il y a un alea climatique

POLOJE

Bientot 20 ans que je m'embete avec ces sangliers, ce n'est plus de la chasse, c'est de l'elevage(maïs a gogo et tirs selectifs)le probleme c'est que nos vaches doivent etre parquees et les sangliers NON ' divaguations permanentes autorisees )Il faut interdire l'agrenage sous toute ses formes

Flo

Je suis éleveur en plein airr intégral, les dégats ont commencé en 2007, a cet époque ya une mere qui est venu faire des petits près de mon hangar, la moitié étais blanc ! bien sure jai tué tous les petits et j'avais bien fais ! Car depuis mes dégats cesse d'augmenter d'année en année, tous sa parce que les chaseursont voulu augmenter les population en ne tuant que les males ! résultat il ne maitrise plus rien, car en les croisants avec des cochons, ils ont augmenté leurs prolificité ! Il faut pénaliser les chasseurs et faire payer les dégats causé par les sangliers, ils s'en occuperai d'avantage, et tous le monde serais content !

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier