FNSEA : Le monde agricole est d'accord pour «bouger les lignes»

Le monde agricole «est d'accord (...) pour faire bouger les lignes», a déclaré Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA, dans l'attente des annonces du ministre de l'Agriculture, sur la redistribution des aides agricoles.

«C'est un sujet hyper sensible, y compris au sein de la FNSEA entre les différents secteurs de productions », a reconnu M. Lemétayer, interrogé sur BFM. «Tout le monde est d'accord sur le fait que les lignes doivent bouger et c'est normal qu'on fasse bouger les lignes en satisfaisant un certain nombre d'orientations», a ajouté le président de la FNSEA.

Mais M. Lemétayer a insisté sur le fait que les prélèvements devaient être supportables. «On parle d'un effort de la part de ceux qui touchent le plus, (qui pourraient être prélevés) de 15 à 20% pour améliorer la situation de l'élevage et c'est une nécessité», a précisé M. Lemétayer. «Pour certains ça n'améliorera le niveau que de 4 ou 5% et pour d'autres de 15 à 20%, tout cela va être une question de dosage», a ajouté M. Lemétayer.

Les céréaliers ont été les principaux bénéficiaires des aides européennes de la politique agricole commune (PAC) et devront mettre la main à la poche pour aider d'autres secteurs, fragiles, comme l'élevage ovin, ou en développer d'autres, comme l'agriculture biologique.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires