FNSEA : « S’appuyer sur l’agriculture pour relancer la croissance »

SC

FNSEA : « S’appuyer sur l’agriculture pour relancer la croissance »
Le locataire de la rue de Varenne devra, selon la Fnsea, être un spécialiste des questions européennes (DR).

Le futur ministre de l’Agriculture devra bien connaître les questions agricoles mais aussi européennes, affirme Xavier Beulin, président de la Fnsea, qui estime que le nouveau Gouvernement devra s’appuyer sur l’agriculture pour relancer la croissance en France.

« Qu’il soit socialiste, communiste ou  vert », Xavier  Beulin, président de la Fnsea  assure qu’une seule chose compte pour lui : que le futur ministre de l’Agriculture soit « un homme politique qui connaisse l’agriculture, ses problèmes et ses enjeux aussi bien nationaux qu’européens ».  « Il y a des gens bien partout, ce qui m’ennuierait c’est qu’il (ou elle) soit formaté(e)», a-t-il déclaré à l’occasion d’une conférence de presse, tout en reconnaissant, suite à la question d’un journaliste, que Stéphane Le Foll  possédait ces trois qualités.

Il balaie par contre d’un revers de main l’idée d’un « Secrétariat d’Etat à l’Agriculture », rattaché à un grand ministère de la Production, estimant qu’il ne serait pas "bon signe" que la France soit représentée dans les négociations européennes par  un simple «secrétaire d’Etat». Autre souhait émis par le président de la Fnsea : « que le futur ministre englobe la dimension européenne mais aussi tout le secteur de l’agro-alimentaire, l’amont comme l’aval ». Quoiqu’il en soit « Nous resterons des interlocuteurs attentifs et intelligents » promet le président de la Fnsea qui s’avoue confiant quant à la volonté de François hollande d’œuvrer pour le maintien du budget de la PAC .

Xavier Beulin estime que le futur gouvernement doit s’appuyer sur l’agriculture pour relancer la croissance en France. « Il ne faut pas s’enfermer dans un vision monolithique considérant que seule la consommation peut tirer la croissance. C’est l’inverse, la France doit redevenir une terre de production ». Selon lui, l’agriculture est un pôle d’excellence capable de tirer la croissance, de produire de la valeur ajoutée, de créer des emplois...

Par ailleurs, Xavier Beulin a de nouveau exprimé  sa profonde inquiétude quant au vote Front national des agriculteurs au premier tour des élections présidentielles. « Nous devons comprendre ce vote de manière à intégrer toutes les préoccupations des agriculteurs »,  estime-t-il. Dans cet objectif, il annonce que la Fnsea va désormais «plus prendre en compte la dimension sociétale » de l’agriculture.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier