FNSEA : Une courte victoire pour Xavier Beulin qui accède à la présidence

Patricia Olivieri

Réuni le 16 décembre à Paris, le conseil d'administration de la FNSEA a porté à la présidence Xavier Beulin, producteur de céréales et d'oléagineux dans le Loiret.

Entre le producteur de céréales et d'oléagineux du Loiret et le producteur de lait aveyronnais, la FNSEA a choisi. Xavier Beulin, jusqu'à présent premier vice-président, a été élu jeudi matin par 36 voix contre 31 onzième président de la FNSEA. C'est la première fois dans les annales de la FNSEA que deux candidats briguent les suffrages des administrateurs. Traditionnellement, l'élection se faisait à partir d'un consensus sur une personnalité. C'est aussi la première fois qu'un céréalier présidera aux destinées du premier syndicat agricole français dans une période de nouveau cruciale pour l'agriculture française avec les prochaines négociations sur la Politique agricole commune et de possibles reprises du cycle de Doha à l'OMC (Organisation mondiale du commerce). Depuis 40 ans et Eugène Forget, la FNSEA a en effet toujours été pilotée par un éleveur avec des figures emblématiques tel Michel Debatisse, Raymond Lacombe et plus récemment Luc Guyau. Hasard du calendrier, c'est ce même 16 décembre qu'ont été dévoilés les chiffres des revenus agricoles 2010 qui voient le secteur des grandes cultures renouer avec des résultats historiquement hauts (voir ci-dessous). Officiellement, selon la FNSEA, rien ne distinguait sur le fond les deux candidats, leur profil est cependant diamétralement différent, même si les deux candidats n'ont eu de cesse de récuser le fait que leurs candidatures opposeraient le monde céréalier de celui de l'élevage.

Priorité à l'économie

Xavier Beulin, 52 ans, est un producteur de grandes cultures, brillant, très à l'aise sur les dossiers économiques et internationaux. Dans le bureau de la centrale syndicale, il avait d'ailleurs en charge le suivi des négociations de l'OMC et la responsabilité du Comité de coordination des associations spécialisées. Il y a quelques jours, dans un courrier qu'il a adressé aux administrateurs, à la veille de l'élection, il avait dévoilé le fond de sa pensée : la priorité à l'économie. Il y indiquait notamment qu'il importait pour les agriculteurs de “gagner en compétitivité, de reconquérir la juste part de valeur ajoutée, de favoriser l'investissement et la modernisation de nos exploitations” face à l'ouverture des marchés. Avant d'insister sur la nécessité de “travailler au renforcement de la modernisation du rôle, de la fonction et tout simplement de la place du producteur agricole”. Et de conclure : “Nous ne pouvons plus accepter de n'être considérés que comme de vulgaires fournisseurs de matières premières et des variables d'ajustement en terme de prix.” Des propos que n'auraient pas démentis Dominique Barrau, homme de réseau, très reconnu par la structure des fédérations départementales. Sur son exploitation, il déclarait il y a quelques jours : “Nous sommes des chefs d'entreprise qui en ont marre de donner leur production, il faut un syndicalisme qui permette à l'agriculteur de garder sa liberté d'action, il ne doit pas être la variable d'ajustement entre les industriels, la distribution et les consommateurs”. Un des chantiers du nouveau président de la FNSEA, qui devra s'atteler avec son équipe à quatre autres enjeux prioritaires pour le syndicat : la Pac de l'après-2013, la revalorisation des prix à la production, le rééquilibrage des rôles au sein des filières avec notamment l'arrivée des contrats et le renforcement des interprofessions.

« Nous comptons sur lui »

“La FNSEA compte nombre de responsables de grande valeur, Xavier Beulin en fait partie. Ses compétences, notamment dans le domaine économique, sont reconnues, a réagi Patrick Escure, président de la FDSEA. Au niveau du Cantal, nous comptons fortement sur lui pour défendre l'élevage, la politique de la montagne et celle de l'herbe. Et ce en s'appuyant sur des FDSEA et un réseau local forts”.
Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Source L'Union du Cantal

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires