Foncier : Prix moyen des terres agricoles : 4.900 euros/ha

SC

En 2007, le prix de la terre agricole a augmenté de 3,4 %, ce qui porte cette hausse à 60 % sur la dernière décennie, d'après la Safer.

Le prix moyen national des terres et prés libres est de 4.900 euros/ha. Il progresse de 3,4 % en un an après la stabilisation observée entre 2005 et 2006. Un hectare de terre agricole est acheté en moyenne 4.550 euros par un agriculteur, mais 5.650 euros par un non-agriculteur. Depuis 2006, l'écart de prix entre ces 2 types d'acquéreurs se réduit pourtant. Le retrait des non-agriculteurs et la baisse des prix qu'ils pratiquent (- 9 % sur la période 2005-2007) sont plus que compensés par la progression des prix consentis par les agriculteurs (+ 9 % en deux ans).

Sur les 10 dernières années, le prix de la terre agricole a augmenté en moyenne de 61 % au plan national. Les différences entre les régions sont notables. Les augmentations les plus faibles (inférieures à 40 %) concernent des zones de grandes cultures. Des hausses souvent comprises entre 60 et 100 % ont été enregistrées dans des régions d'élevage.

Quant au prix moyen des terres et prés loués, il passe de 3.420 euros/ha en 2006 à 3.560 euros/ha en 2007 et augmente de 37 % en 10 ans. Les prix extrêmes se situent toujours entre 2.500 et 4.500 €/ha.

Prix moyen des terres et prés libres sur les trois dernières années (Source Safer)

Prix moyen des terres et prés libres sur les trois dernières années (Source Safer)

Marché des vignes : la reprise se confirme

Au niveau national, le marché des vignes a repris de la vigueur en 2007 avec une augmentation de 2 % du nombre des transactions et des surfaces échangées et de 11 % en valeur totale.

La remontée du prix des vignes AOC, initiée en 2006, se confirme en 2007 : le prix moyen à l'hectare augmente de plus de 11 % pour atteindre 95.300 euros/ha. Cette hausse spectaculaire est, une fois encore, entraînée par le vignoble champenois, où le prix moyen de la vigne atteint cette année 734.000 euros/ha (soit une augmentation de plus de 17 % par rapport à 2006).

Cependant, contrairement à 2006, la tendance nationale hors Champagne, est également à la hausse en 2007 : + 4,3 %. Ces évolutions positives des prix des vignes concernent essentiellement le Bordeaux, suivis par la Provence et la Bourgogne. Le Cognac connaît quant à lui une hausse du prix des vignes de près de 18 % touchant essentiellement les crus les plus porteurs.

Source Safer

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier