Forêt : 30 millions d'euros pour mieux valoriser le bois des forêts

Forêt : 30 millions d'euros pour mieux valoriser le bois des forêts
La forêt française est la seconde d'Europe en superficie (DR)

Un appel à projets doté de 30 millions d'euros visant à mieux mobiliser le bois des forêts pour les besoins de la production d'énergie a été lancé mardi par les ministères de l'Agriculture et de l’Écologie.

Cet appel s'inscrit dans le cadre du "contrat de filière" signé en décembre pour relancer le secteur du bois, qui génère au total près de 450.000 emplois et représente l'un des plus lourds déficits commerciaux du pays.

Les subventions pourront être accordées à des groupements de propriétaires forestiers privés ou à des coopératives forestières, notamment.

Il s'agit d'encourager des projets qui permettront de sortir davantage de bois des forêts, principalement pour la production d'énergie, dans le cadre des objectifs d'augmentation de la part des énergies renouvelables.

Seuls 50% des bois sont récoltés

La forêt française produit 85 millions de mètres cube de bois par an, mais seule la moitié est effectivement récoltée, car les parcelles sont parfois difficiles d'accès, et éparpillées entre une multitude de propriétaires privés.

Le gouvernement espère par exemple inciter les propriétaires de peuplements peu productifs (taillis...) à couper leurs arbres pour les vendre à la filière bois énergie, puis à en replanter.

Le propriétaire bénéficiera ensuite de conseils afin de reboiser en choisissant des essences d'arbres adaptées au réchauffement climatique. L'aménagement de routes ou de pistes permettant d'améliorer l'accès pour les travaux forestiers pourrait aussi être encouragé, indique-t-on au ministère de l'Agriculture.

90 millions d'euros d'ici 2016

Outre l'utilisation du bois pour la production d'énergie, le contrat de filière vise aussi à permettre de trouver davantage de bois pour les besoins des scieurs.

Au total, une enveloppe de 60 à 70 millions d'euros est prévue pour 2015, et 90 millions d'euros d'ici 2016.

L'utilisation croissante du bois pour la production d'énergie, voulue par le ministère de l'Écologie, a créé des tensions dans la filière, notamment avec les papetiers qui y voient une concurrence.

La forêt française (outre-mer compris) est la seconde d'Europe en superficie avec 34 millions d'hectares.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier