France : La récolte céréalière 2009 s'annonce bonne

SC

Selon les premières prévisions de FranceAgriMer, la France devrait engranger une bonne récolte de céréales en 2009.

Sous réserve du maintien de conditions météorologiques clémentes jusqu'à la fin des moissons, la récolte française de céréales à paille pourrait atteindre 36 Mt de blé tendre, 12 Mt d'orge et 2 Mt de blé dur. « Notre optimisme est mesuré, mais réel » a confirmé Christian Vanier, responsable de la direction des animations des filières à FranceAgriMer, lors d'une conférence de presse. Le coup de chaud de la semaine dernière risque toutefois d'avoir fait un peu chuter le poids de mille grains des blés, notamment dans les zones septentrionales.

36 Mt de blé tendre, malgré le recul des surfaces

La récolte française de blé tendre pourrait atteindre 36 Mt, malgré une diminution des semis de 2,5% par rapport à 2008. Un chiffre inférieur à la récolte exceptionnelle 2008 (37 Mt) mais supérieur à la moyenne des sept dernières années de campagne. Les surfaces en blé tendre sont estimées à 4,9 Mha contre plus de 5 Mha pour la récolte 2008.

En blé dur, la production française devrait avoisiner 2 Mt, en léger recul par rapport à 2008. Ce chiffre reste toutefois assez stable par rapport à la moyenne de ces dernières années.

Orges : excellente récolte en vue

La récolte d'orges s'annoncerait excellente, proche de 12 Mt, après la récolte exceptionnelle engrangée en 2008 (près de 12,3 Mt). La surface semée en orges atteindrait 1,8 Mha en progression de près de 2 % par rapport à l'an dernier. Les orges d'hiver gagnent du terrain, tandis que les orges de printemps régressent légèrement (- 0,2 %).

Par ailleurs, les premières coupes d'orges brassicoles d'hiver s'avèrent de bonne qualité, avec de faibles taux de protéines et de bons calibrages. « Ces toutes premières tendances restent bien sûr à confirmer » tempère FranceAgriMer. Elles sont bine sûr susceptibles d'évoluer jusqu'à la fin de la moisson, en fonction des aléas climatiques.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier