France : La sole de céréales à paille se replie

SC d'après Agreste

Après cinq années consécutives de hausse, les surfaces totales de céréales à paille marquent le pas. Celles de colza et de protéagineux redémarrent

Évaluées à 7,6 millions d'hectares, les surfaces de céréales à paille seraient en recul de 130.000 ha, soit une baisse de 2% par rapport à 2008, mais resteraient encore 3 % au dessus de la moyenne quinquennale 2004-2008.

Cette diminution est essentiellement due au blé tendre qui perd 140 000 ha, soit 3%. Les surfaces sont en repli dans presque toutes les régions. Elles perdent 2 % dans le Centre, 3% en Picardie et 6% en Poitou-Charentes, mais restent stables en Champagne-Ardenne. Les surfaces de blé dur diminuent de 8.000 ha, soit - 2% par rapport à 2008. Les superficies perdent 7% en Midi-Pyrénées, première région productrice avec 26% des surfaces.

Estimée à 1,8 millions d'hectares, la sole d'orge augmente de 1%, et gagne ainsi 10.000 ha. Elle est en hausse pour la quatrième année consécutive, et dépasse de 8% la moyenne quinquennale. Cet accroissement concerne les deux tiers des régions. Cependant, la sole de la région Centre, première région productrice, est en baisse de 3%. Avec 352.000 ha, la sole de triticale est également en hausse de 2%.

La sole de colza réamorce une hausse

Le colza verrait ses surfaces en légère augmentation (+ 2%), après la forte diminution l'année passée (- 12%). Le gain s'élève à 22.000 ha. Estimées à 1,4 million d'hectares, elles se situent 6% au dessus de la moyenne 2004-2008. La sole de la moitié des régions productrices est en hausse. Elle s'accroît de 2 % dans le Centre, fléchi de 1 % en Champagne-Ardenne, et stagne en Bourgogne.

On observerait également un regain d'intérêt pour les protéagineux, dont la sole gagne 11 % par rapport à 2008, et atteint 183.000 ha. La sole de pois repart notamment à la hausse, + 7 % par rapport à 2008, mais reste en retrait de 54 % par rapport à la moyenne quinquennale 2004-2008. Les surfaces de féveroles suivent cette tendance, avec une augmentation de 19 %, mais gardent encore un léger retard de 3 % par rapport à la moyenne des 5 dernières années.

Source Agreste Conjoncture

Publié par SC d'après Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier